Nous le savons tous, le contenu violent et vulgaire prend de plus en plus de place dans les médias, les films, les téléséries et même dans les jeux vidéo.

Est-ce réellement un problème? Ce débat qui perdure depuis bon nombre d’années peut facilement donner suite à bon nombre d’arguments de part et d’autre. Des arguments qui ne feront malheureusement jamais l’unanimité, peu importe de quel côté nous nous rangeons.

À la suite du segment « Dossier Chaud » de notre émission Le Rekap no.4 du 10 mars dernier, nous avons décidé d’expliquer un peu plus en détail la gradation des cotes du ESRB (Entertainment Software Rating Board) qui se trouvent sur les boitiers de jeux vidéo afin d’aider les parents à y voir un peu plus clair.

Il est certain qu’une cote demeure uniquement une forme d’avertissement et requiert une application de la part des personnes responsables afin d’avoir toute forme d’efficacité. À ce chapitre, bon nombre d’intervenants comme les magasins et les parents n’appliquent pas assez sévèrement le règlement. Cela donne lieu à plusieurs problèmes par la suite. Ces problèmes varient en intensité et attisent le feu du débat qui prend alors place entre les défenseurs du droit à la liberté d’expression et les activistes militants qui s’évertuent à essayer de faire en sorte d’enrayer complètement la présence de toute forme de violence qui soit, peu importe les plateformes.

Cotes ESRB Pochette

Chez M2 Gaming, nous croyons fortement qu’il soit nécessaire d’appliquer adéquatement le règlement sur les cotes du ESRB. Étant nous-mêmes parents, nous voulons contribuer en prenant quelques lignes pour vous les expliquer.

Alors voici donc ces fameuses cotes, l’explication de chacune et notre vision de celles-ci.

[infobox style=’regular’ static=’1′]

C : Jeunes Enfants

Le contenu est orienté vers les jeunes enfants, étant très souvent à vocation éducative ou très ludique.

E : Enfants et Adultes

Le contenu convient à tous les âges et peut contenir quelques éléments de violence animée, fictive et légère et peut faire l’usage, de façon très occasionnelle, de langage vulgaire.

E10+ : Enfants de 10 ans et plus et Adultes

Tout comme la cote E, son contenu convient généralement plus à des enfants de 10 ans et plus et aux adultes, comprend un peu plus d’éléments de violence animée, fictive ou légère et comporte un niveau plus élevé de langage ordurier ainsi que quelques scènes suggestives.

T : Adolescents/Jeunes Adultes

De façon générale, le contenu s’adresse aux ados et jeunes adultes âgés de 13 ans et plus. Il comporte des éléments de violence, des thématiques suggestives, un humour plutôt grossier, quelques représentations de sang, des jeux de hasard simulés et un langage quelques fois vulgaire.

M : Jeunes Adultes

Le contenu convient aux jeunes adultes âgés de 17 ans et plus, peut comporter un haut degré de violence, des thématiques suggestives, des représentations de sang et de carnage, des scènes sexuelles et un langage ordurier.

AO : Adultes Seulement

Le contenu s’adresse seulement aux adultes âgés de 18 et plus. Il comporte des scènes prolongées de violence intense, du contenu graphique à caractère sexuel et des jeux d’argent.

RP : Cote en Attente

Cette cote est généralement une cote temporaire faisant état que ledit logiciel de jeu soit présentent en évaluation par l’ESRB. Il n’apparaît que dans les supports publicitaires, marketing ou promotionnels et sera changé pour la cote officielle par la suite une fois que le jeu aura été évalué.

[/infobox]

Ces cotes sont généralement accompagnées de descriptions faisant état du type de contenu pour chacun des jeux. Ces descriptions vont comme suit :

[infobox style=’regular’ static=’1′]
  • Mention d’alcool : L’alcool est mentionné ou représenté graphiquement.
  • Sang en animation : Le sang est représenté de façon décoloré ou non réaliste.
  • Sang : Contient des représentations de sang plus réalistes.
  • Sang et carnage : Représentations de sang réaliste et mutilations de parties du corps.
  • Violence en animation : Comprend des actes violents et personnages animés sans porter atteinte aux victimes de tels actes.
  • Espiègleries : Contient des dialogues comprenant de l’humour burlesque ou suggestif.
  • Humour grossier : Contient des dialogues plus vulgaires comprenant des blagues dites « de toilettes ».
  • Mention de drogues : Les drogues sont mentionnées et/ou représentées graphiquement.
  • Violence fictive : Comprend des actes violents à caractère fictif entre personnages humains et non-humains dans des situations faciles à départager de la vraie vie.
  • Violence intense : Comprend des actes de violence représentés de façon réaliste et contient des scènes de violence extrême, de carnage, d’armes et blessures corporelles qui peuvent s’apparenter à la vraie vie.
  • Langage : Contient des jurons légers à modérés.
  • Paroles de chansons : Les paroles de chansons peuvent contenir des jurons, des références sexuelles, de la violence et/ou de l’incitation à la consommation d’alcool ou de drogues.
  • Humour adulte : Contient des dialogues humoristiques comportant des références sexuelles.
  • Nudité : Les représentations graphiques prolongées de nudité sont présentes.
  • Nudité partielle : Peut contenir de légère ou très courte scènes de nudité.
  • Vrais jeux de hasard : Le joueur peut être exposé à des jeux de hasard en temps réel dans lesquels il est possible de gager et/ou remporter des espèces ou de l’argent réel.
  • Contenu sexuel : Le jeu contient des représentations non explicites de comportements sexuels incluant de la nudité partielle.
  • Thèmes sexuels : Contient des référence au sexe et/ou à la sexualité.
  • Violence sexuelle : Contient des représentations d’actes de viols ou autres actes sexuels violents.
  • Simulation de jeux de hasard : Le joueur peut être exposé à des jeux de hasard sans possibilités de gager et/ou remporter des espèces ou de l’argent réel.
  • Langage ordurier : Utilisation fréquente et/ou explicite de jurons.
  • Chansons ordurières : Les paroles contiennent des jurons et références explicites au sexe, à la violence et à la consommation d’alcool et/ou de drogues.
  • Fort contenu sexuel : Contient des représentations graphiques explicites et fréquentes de comportement sexuel incluant de la nudité.
  • Thèmes suggestifs : Contient du matériel légèrement provoquant.
  • Mention de tabac : Le tabac est mentionné et/ou représenté graphiquement.
  • Usage d’alcool : La consommation d’alcool est représentée.
  • Usage de drogues : La consommation de drogues est représentée.
  • Usage de tabac : La consommation de tabac est représentée.
  • Violence : Contient des scènes impliquant un conflit agressif qui peut aussi contenir des mutilations sans effusions de sang.
  • Références violentes : Contient des références à des actes violents.
[/infobox]

Comme vous pouvez le constater, il existe déjà un nombre assez impressionnant de mentions diverses afin de guider les gens, surtout les parents, à savoir la nature des informations contenues dans les jeux vidéo.

Comme nous l’avons mentionné dans le Rekap no.4, il est impératif que les parents s’impliquent davantage dans les choix des jeux de leurs enfants, qu’ils vérifient ces cotes au préalable et en éduquant leur progéniture sur le pourquoi de ces cotes.

Règle générale, les enfants en bas âge, surtout avant 8-10 ans, n’ont pas les capacités intellectuelles pour comprendre la différence entre la réalité et la fiction, ce qui requiert par le fait même l’intervention directe des parents.

Pour les enfants un peu plus âgés, une bonne supervision parentale ainsi qu’un support en termes d’explications pour différencier la réalité et la fiction est quand même conseillée. C’est aussi ici que l’intervention des parents est la plus importante pour éviter ou empêcher certains jeux de se retrouver en contact avec les enfants d’un certain âge. Si, par exemple, un titre porte une cote ESRB de M, il ne devrait logiquement pas se retrouver entre les mains d’un enfant de 15 ans.

C’est un peu de cette façon que l’industrie pourra continuer à évoluer sans avoir une épée Damoclès constamment placée au-dessus de sa tête. Car il ne faut pas oublier que pour les gens qui sont outrés ou insultés par la présence de contenu abusif dans les jeux, la moindre occasion qui se présente à eux pour taper sur le clou de cet éternel débat fera leur bonheur.

Du côté de M2 Gaming, nous croyons que la liberté d’expression dans les jeux vidéo doit continuer d’exister, mais que les barèmes qui ont été mis en place pour contrôler le tout sont tout à fait légitimes et nécessaires.

Nous vous invitons à êtres vigilants afin de faire en sorte que tout le monde puisse y trouver son compte et que cette merveilleuse industrie puisse continuer de grandir et repousser ses limites.

Pour plus d’informations sur les cotes ESRB, vous pouvez consulter le site officiel de l’organisme d’évaluation à http://www.esrb.org/ratings/ratings_guide_fr.jsp

Marc Desgagnés

Passionné de jeux vidéo, d’entrainement physique, de courses à obstacles, Marc affectionne particulièrement les séries Uncharted, The Last of Us, God of War en plus d’être un fan fini des franchises classiques Resident Evil (RE1-2-3-Veronica) et Ys. Il a également une chronique jeux vidéo régulière sur les ondes de CHOI Radio X 98,1.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.