La découverte inattendue de métaux précieux dans les anneaux de Saturne a déclenché une industrie florissante d’excavation spatiale prospère. Alors qu’entendez-vous pour vous lancer à l’inconnu et à la conquête de la sixième planète ? Kodera Software vous propose une expérience de science-fiction pleine de charme et de stress, un simulateur spatial qui se veut réaliste. A bord du Delta V, module spatial d’extraction minière, devenez le roi des anneaux de Saturne !

Merci à Kodera Software qui nous a gratuitement fourni une copie du jeu afin d’en faire la couverture médiatique et le test. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de la note finale. #Article13Free

3…2…1… Ignition!

Anno 2273. Le monde est à la recherche de matières premières épuisées partout où l’homme est passé. Les anneaux de Saturne promettent la prospérité à qui ira chercher ses trésors tant convoités. Delta V est votre moyen de survie dans l’espace froid et redoutable où tout est inconnu. Muni de laser et de moyens d’extraction il faudra jouer avec les lois gravitationnelles pour se frayer un chemin dans les innombrables morceaux de glaces gravitant autour de la géante gazeuse.

De la patience et de la gravitation universelle!

Le jeu nous projette en orbite autour de Saturne. D’emblée l’impression est mitigé. Le visuel est assez pauvre. Notre petit vaisseau semble perdu au milieu d’un grand fond noir avec pour seule compagnie quelques astéroïdes gelés qui se multiplient et grandissent au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans le système saturnien.

De toute évidence les graphismes ne sont pas le point fort du jeu. Vous penserez même, peut être comme moi, à un Space wars sur Vectrex amélioré. Evidemment (et fort heureusement) ce titre est tout de même plus profond !

Une fois passé l’impression visuelle on comprend vite que nous ne sommes pas dans un vulgaire shmup. Le vaisseau est très complexe à mouvoir dans l’espace et la promesse des développeurs d’offrir une simulation semble se confirmer au clavier (ou au pad). Le module d’extraction est muni de plusieurs propulseurs qui orientent votre trajectoire, d’un réacteur pour la poussée principale et d’une sorte de pince qui s’ouvre pour saisir vos matières premières. Celles-ci, vous vous en doutez, ne voguent pas toutes seules dans l’espace en vous attendant. Il faut pulvériser les astéroïdes au moyen d’une sorte de canon laser afin d’obtenir, avec un peu de chance, un éclat de valeur : Fer, Uranium, Tungstène, Béryllium, et ainsi de suite.

J’aime autant vous dire que pour attraper un éclat de métal il va falloir s’accrocher. En effet votre module ne répond qu’aux physiques de l’espace et une poussée trop violente ne pourra être stoppée que par une contre-poussée de même force. Heureusement cette simulation ne reste que sur un plan 2D… De plus les développeurs ont eu la bonne idée de proposer la possibilité de commander le vaisseau avec une assistance automatique qui vous permettra, une fois l’objet désiré ciblé, de vous calibrer de la manière appropriée et d’arriver, avec beaucoup de patience, à atteindre votre objectif. Oui c’est un jeu de patience. Il en faudra beaucoup, peut-être trop pour certains, pour discerner un réel attrait à cette simulation intéressante et originale.

Après être arrivé à remplir votre module vous pourrez ordonner à votre ordinateur d’exécuter une trajectoire pour retourner à votre base sidérale. C’est là que vous pourrez vendre ou stocker, en fonction des fluctuations du marché, vos matières premières si patiemment récoltées. En retour l’argent vous servira pour réparer vos dommages, ou pour remplacer des pièces ou encore pour effectuer des améliorations sur votre Delta V (ordinateur plus perfectionné, arme plus évoluée et destructrice et ainsi de suite).

Dans l’espace, nous ne sommes pas seuls!

Cet aspect du jeu parait tout de suite moins original mais le gameplay n’en reste pas là. En effet lors de vos sorties vous rencontrerez d’autres « fouineurs-mineurs » qui pourront rentrer en interaction avec vous. De là un dialogue s’établira et vous aurez l’occasion de choisir vos questions et vos réponses comme dans un bon vieux point n’click. Mais attention on ne fait pas toujours de bonnes rencontres dans le système saturnien et certains, malveillants, vous donneront du fil à retordre. Certains vaisseaux vous chasseront et j’en fis l’expérience.

En effet un jour d’été saturnien comme les autres je me promenai tranquillement autour de la plus belle géante de gaz lorsque je fis la rencontre d’un autre vaisseau. J’avais pris pied dans un endroit favorable à mes recherches mais je compris vite que l’autre avait aussi reniflé l’odeur du bon métal. Mécontent de ce constat je lui fis savoir. Je suis pourtant homme ouvert au dialogue, talons rouges, chapeau melon et gants de velours mais l’intrus ne voulut rien négocier. En récompense de ma diplomatie je reçus un violent rayon lumineux violet qui paralysa puis endommagea mon système de navigation. Finalement c’est moi, penaud, qui dus tourner les talons… spatiaux.

Vous l’avez compris certaines rencontres sont à éviter : autour de Saturne comme ailleurs les plus gros sont souvent les plus forts. Toutefois vous ferrez d’autres rencontres plus constructives. Par exemple je pris attache avec une petite base qui me proposa ses services de réparation/carburant. Bien utile dans certaines situations ! Bref nous ne sommes pas seuls dans cet inconnu et il faudra composer avec.

Une découverte cosmique originale

Alors que penser de ce titre après plusieurs de jeu ? Je dirais qu’il possède au moins un avantage évident dans la multitude de jeux sortant sur PC et consoles : c’est une simulation spatiale ! A ce titre il pourra intéresser certains aficionados en mal de voyages astraux et recherchant un réalisme même si, je le répète, nous restons sur un plan 2D. Ils découvriront avec plaisir les nombreux paramétrages poussés du vaisseau et le pilotage exigent mais plaisant offert par le jeu.

Par ailleurs ce jeu original mêle également de la gestion par de nombreux aspects : les différentes matières à trouver sont variées, leur prix fluctuant sur le marché vous obligera à réfléchir un peu sur la bonne décision à prendre. Il faudra également avoir le sens des priorités financières à réaliser sur votre vaisseau (améliorations, réparations). Les phases de dialogues avec des concurrents auront aussi des répercussions.

Coté ambiance la musique que je qualifierai de… cosmique (?) est tranquillisante et aidera à vous faire pénétrer dans cet univers immuable. Evidemment le visuel est assez sommaire. Sur ce point, petite note positive tout de même, certaines recherches vous paraitront plus mémorables que d’autres : je me souviens de cette approche ambitieuse au sein d’un grand astéroïde rempli d’un filon d’Uranium d’une beauté bleutée merveilleuse… que l’univers est surprenant !

Enfin le prix (9€/13.8$Can) m’a paru tout à fait adapté pour cette découverte qui, j’en suis sûr, trouvera son public.

En résumé

(Ceci n’est pas notre avis final sur le jeu, mais bien un résumé de nos premières impression de celui-ci.)

Positifs
  • Jeu original proposant un gameplay peu courant
  • Expérience réaliste en 2D à la limite d’une vraie simulation
  • Aspects « gestion » intéressants
  • Ambiance sonore réussie

Négatifs
  • Quêtes répétitives qui demanderont de la patience
  • Visuel peu aguicheur pour un jeu qui aurait mérité mieux

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Prenez note que le jeu est en accès anticipée sur Steam.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Frédéric Bouquin

Toujours à la recherche de sources positives il aime rire, comprendre et transmettre. Passionné d’Histoire, de géopolitique et de musique il est épanoui dans sa vie de papa comme dans sa vie professionnelle. Depuis 40 ans déjà il vit un attachement fidèle avec le jeu vidéo notamment les jeux de stratégie.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.