Les jeux de tir à défilement horizontal/vertical continuent de revenir en force sur nos consoles modernes, continuant à faire vibrer nos fibres de nostalgie! C’est maintenant au tour de Gynoug de revenir nous faire un p’tit coucou!

Merci à Ratalaika Games qui nous a gratuitement fourni une copie du jeu afin d’en faire la couverture médiatique et le test. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de la note finale. #Article13Free

Peut-être pas un grand classique, mais un excellent shmup quand même!

 En 1991 sortait sur SEGA Mega Drive le jeu Wings of Wor, titre qui avait été commercialisé au Japon et en Europe sous le nom Gynoug. Continuant de nos proposer d’excellents portages de shmups d’antan, le développeur/éditeur Ratalaika Games nous propose de revivre l’expérience de ce dernier sur PS4, Xbox One et Switch, et malgré que Gynoug ne soit pas le jeu le plus connu des titres de la catégorie “shoot’em up”, il n’en demeure pas moins un excellent jeu de tir de l’ère 16-Bit!

Comme un poisson dans l’eau, ou un oiseau dans le ciel, c’est selon…

Étant moi-même un grand fan de shmups, chaque fois qu’un titre du genre est annoncé, qu’il s’agisse d’un tout nouveau jeu ou d’un portage d’un vieux titre, je suis toujours toute ouïe et prêt à en faire l’essai et ce, malgré mes réflexes devenus plutôt moches avec l’âge…

Évidemment, comme la vaste majorité des jeux de l’ère 16-Bitienne, il ne faut pas s’attendre et s’attarder à l’histoire qui nous est présentée. Wor, notre personnage ailé, est un membre des hommes volants et doit faire face à un mystérieux virus ayant transformé les habitants de sa planète en mutants sanguinaires. Wor partira alors en quête afin de trouver la source du virus, le tout en affronter les affreuses mutations qui tenteront de lui barrer le chemin. Un scénario à Oscar quoi… non?

Par contre, malgré que l’histoire ne nous fasse aucunement retenir notre souffle, il faut dire que j’ai été agréablement surpris par le gameplay de Gynoug. Un shmup n’a pas réellement besoin de mécaniques complexes pour être plaisant et dans le cas de celui-ci, sa simplicité fait son charme, malgré que ce ne soit pas parfait non plus. Au départ, il faut dire que le jeu est visuellement très joli et pour une personne comme moi qui n’avait jamais eu la chance de jouer ce jeu auparavant, ce fût une très belle découverte et un plaisir pour les yeux. Les environnements sont colorés et diversifiés, bien animés et proposent un dégât d’ennemis différents. Ce qui retient encore plus l’attention, c’est la longueur des niveaux ainsi que les boss qui vous attendent à mi-parcours et en fin de ces derniers.

Ces boss sont généralement immenses et si vous jouez en mode normal, sans utiliser aucun des avantages possibles d’utiliser dans cette version du jeu, vous y trouverez un très bon challenge pour vos réflexes. Un peu comme Cotton 100% (voir notre test), Gynoug n’est pas un jeu qui entre dans la catégorie “enfer de balles“, mais c’est loin de vouloir dire que les tirs ennemis ne vous siffleront pas aux oreilles pour autant! Pour en revenir aux mécaniques de jeu, celles-ci sont assez identiques aux autres jeux de tir du genre, outre certains items récupérables qui affectent le comportement de Wor à l’écran.

C’est entre autre le cas des petites plumes que nous pourrons récupérer et qui ont pour effet d’augmenter notre vitesse de déplacement. Et ici je vous dis: ATTENTION! Car si vous décidez de vous vautrer sur toutes les plumes rencontrées, vous aurez peut-être un peu de problèmes à bien manipuler Wor, surtout lorsque certaines portions des niveaux sont chargés d’ennemis et de tirs. Et comme il est impossible de baisser notre vitesse par la suite, bien d’avoir une vitesse de déplacement trop rapide risque de causer votre mort plus que de vous aider à la prévenir! Consommez-les avec modération!

Au niveau du portage du jeu, moi je dois dire que j’adore ce qui a été fait par Ratalaika sur celui-ci et sur les autres titres de cette catégorie que le studio a fait dernièrement. Toutes les options de personnalisation y sont, que l’on parle d’ajustements des divers types d’affichages d’écran, ou que l’on parle d’emplacements de sauvegardes en tout temps, de rembobinage ou d’options qui facilite le jeu.

Cette option, qui est d’ailleurs présente dans la majorité des petites consoles d’émulation rétro, en est une des plus appréciées. À l’image des ajustements disponibles dans GleyLancer (notre test ici!), Gynoug permet au joueur de pouvoir tenter le coup en mode difficile et de rétrograder en mode facile ou encore, de carrément employer les grands moyens en utilisant l’invincibilité du début à la fin du titre. Pour les puristes c’est un sacrilège, mais pour le joueur moyen qui veut avoir une option et voir la fin du jeu sans lancer sa manette en pleine télé, c’est un bel ajout.

Gynoug, comme ses nombreux cousins 16-Bitiens, offre une trame sonore de type chip tune qui est correcte, sans être celle que vous écouterez pour passer vos journées au boulot. Évidemment, comme les autres shoot’em up classiques, c’est un jeu plutôt court, malgré que ses six niveaux soient plus longs que la moyenne. Par contre, le contenu de chacun d’eux est sommes toutes assez répétitif. Dans ce nouveau portage, il ne faut malheureusement pas compter sur la présence de menus en français, chose que j’aurais aimé avoir. Personnellement, je n’y vois pas d’inconvénients, mais plusieurs joueurs franco ont encore de la difficulté avec la langue de Shakespeare, alors ça aurait été bien de voir cette option de jeu.

Bref, Gynoug n’est pas le meilleur de tous les shmups disponibles dans l’univers rétro, mais est réellement un bon jeu, surtout au très bas prix de 8,99$ CAN. À ce prix, si vous êtes fans du genre, sautez dessus dès maintenant, vous en serez ravis!

Verdict

Test de jeu - Score 8

  • 80%

    Visuel

  • 75%

    Audio

  • 80%

    Gameplay

  • 60%

    Rejouabilité

Positifs
  • Très beaux graphismes 16-bits
  • 6 très longs niveaux
  • Mécaniques classiques de shmups d’antan
  • Options de personnalisation (écrans, rembobinage, sauvegardes en tout temps, etc)
  • Immenses Boss !
  • Bonne trame sonore chip tune
  • Très bon prix

Négatifs
  • Relativement très court, surtout si vous trichez!

  • Impossible d’ajuster notre vitesse après avoir attrapé des plumes
  • Le design visuel de l’avant-dernier niveau (vous allez vous arracher les yeux!)
  • Pas en français

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Prenez note que la version testée est celle sur PS4. Le jeu est également disponible sur Xbox One et Switch.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Marc Desgagnés

Passionné de jeux vidéo, Marc affectionne également l'entrainement, les courses à obstacles, les films et la musique, en plus d'être un grand fan de Resident Evil, Uncharted, God of War et The Last of Us.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.