Studio: Hexage | Éditeur: Hexage | Parution: 25 août 2023 | Genre: Shoot’em up | ESRB: T (Adolescents) | Disponibilité: PC | Format(s): Numérique | Langue(s): Anglais écrit | Durée: ND | Prix:  6,49$ CDN / 4€99

Encore ? Bon il faut remettre le casque pour zigouiller de l’alien avec cette fois-ci… un réservoir volant !

Merci à Hexage et Kubatko qui nous ont gratuitement fourni une copie du jeu afin d’en faire la couverture médiatique et le test. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de la note finale. #Article13Free

Double surprise

Il y a bien longtemps que nous n’avons pas entendu parler du très petit, mais néanmoins très original, studio tchèque Hexage. Ayant réussi à survivre dans le monde sauvage des jeux vidéos depuis 2009, Hexage a toujours maintenu son objectif : sortir des jeux accrocheurs! Pour cela, ils ont trouvé leur chemin, leur “pâte artistique” en s’essayant à de nombreux styles ou genres, comme le jeu de stratégie Redcon ou le genre plateforme Reaper : Tale of a pale Swordman, et ce, avec beaucoup de succès.

Une palette graphique reconnaissable d’entrée, mais surtout une ambiance musicale tenue depuis les origines par l’incomparable Kubatko. Cette alliance a permis au studio de lancer de beaux projets qui se concrétisent encore aujourd’hui avec l’inattendu shoot’em up : Flying Tank. Une double surprise donc que de découvrir un jeu Hexage d’une part et un shmup d’autre part surtout dans un contexte actuel difficile pour le genre shoot’em up 2D.

Tout d’abord du classique

Aussi, après cette sortie surprise, le studio a privilégié de lancer son nouveau titre via l’accès anticipé. Un moyen comme un autre de tirer profit d’une belle communauté de joueurs prête à tout pour apporter son support et améliorer le jeu au grès des expériences de chacun. C’est donc un shooter classique 2D, avec déplacement horizontal, que nous avons testé pour vous. Bien évidemment le studio promet d’autres développements jusqu’au début 2024 ; il faudra donc tenir compte que certaines lacunes observées sur cette version seront corrigées tout au long de cette fin d’année.

Du classique qui se retrouve également dans un scenario apocalyptique de fin du monde bien connu depuis l’âge d’or des shmups. Il s’agira de repousser des aliens en tous genres ayant la ferme intention de prendre pied sur notre (pour quelques temps encore) belle et heureuse planète.

De la chasse aux aliens sans oublier la gestion

Au delà du “déjà vu et revu” dans le monde du shooter, le studio a tiré partie de son expérience en stratégie pour ajouter du piment dans son nouveau titre. Hexage a pensé assez profondément à l’armement, l’amélioration des vaisseaux dans un garage qui ajoute beaucoup au gameplay.

Aussi on dénombre quatre catégories d’armement, du basic aux bombes en passant pour des éléments surpuissants et en ajoutant également divers petits modules qui ne seront pas en trop pour nous aider dans la quête. Dans chaque catégorie d’armement, de très nombreuses armes améliorables sur trois niveaux moyennant quelques crédits obtenus en détruisant des extraterrestres.

Ce mode gestion nous amène donc à jouer et rejouer pour obtenir toujours plus de notre vaisseau. Ce processus intéressant se démultiplie d’autant plus qu’il y a plusieurs vaisseaux ayant chacun leur propres caractéristiques. C’est là que la gestion prend encore plus d’ampleur puisque il faudra le bon vaisseau avec les bonnes armes pour pouvoir passer certains niveaux. A ce titre, cette rejouabilité nous a paru tout à fait raisonnée et pertinente.

Parlons visuel…

Du point de vue artistique, Hexage a su conserver son originalité graphique notamment avec une ambiance glauque dans les environnements ou dans le choix de la forme des aliens plutôt réussis dans l’ensemble. De même, on retrouve également les forts contrastes, des effets de lumières avec les nombreux types de rayons laser.

On regrette néanmoins que le studio n’est pas travaillé davantage ses environnements relativement répétitifs au bout d’un moment, passant de désert de sable au désert nocturne puis au… désert rouge comme la rouille. On aurait pu aller beaucoup plus loin.

… et musiques

Jakub Holovsky chef d’orchestre “maison” a su convaincre le studio depuis sa genèse. C’est encore lui qui a dirigé la partie musicale et une fois encore, le travail a été des plus réussis. Nous avons noté de nombreuses pistes musicales contrairement aux jeux précédents. Un investissement plus intense a donc été réalisé offrant toute satisfaction aux joueurs.

L’ambiance macabre visuel est largement renforcée par le soutien musical de Kubatko qui offre une atmosphère tout à fait morbide ou très dynamique selon l’endroit du niveau dans lequel nous nous trouvons. L’approche des boss, l’attaque des bases seront d’autant plus palpitantes que l’accompagnement musical réussit à apporter une certaine tension au joueur. Du beau travail et un grand merci à Kubatko.

Par ailleurs, les sons caractérisent chaque alien et chaque arme offrant une belle diversité également à l’oreille. Par le fait-même, nous vous proposons de jeter un oeil à notre entretien avec Kubatko au sujet de sa musique et son procédé de création!

Finalement c’est pas mal du tout

Hormis quelques crashs et quelques ralentissements, le jeu est rapide et dynamique et il faudra du reflexe au joueur en plus de bons vaisseaux pour s’en sortir. Les boss sont récalcitrants, les paternes partent tous azimuts… bref nous sommes dans du classique mais surtout dans du bon classique.

La jouabilité répond bien, la difficulté est bien dosée et on ne voit pas bien comment mettre en difficulté le dernier titre d’Hexage qui nous apparait comme un vrai rayon de soleil dans un genre moribond depuis pas mal de temps malheureusement. Efficace, percutant, dotée d’une belle et solide composition musicale, Flying Tank a tous les atouts pour donner du plaisir aux fans, et même aux plus exigeants d’entre eux, cherchant toujours à se mettre quelque chose de convaincant sous la dent qui se fait attendre depuis déjà bien longtemps.

Une double belle surprise qu’il convient évidemment de mettre en avant. A ce prix, il serait bien stupide de passer à coté. Bravo à Hexage!

Verdict

Test de jeu - Score 8

  • 75%

    Visuel

  • 90%

    Audio

  • 80%

    Gameplay

  • 80%

    Rejouabilité

Ce qu'on aime beaucoup
  • Un ensemble artistique de grande qualité
  • Le gros plus du mode Garage
  • Prix ridicule
Ce qu'on aime moins
  • Environnement graphique pas assez nombreux
  • Quelques crashs à corriger
  • Pas assez long

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Prenez note que la version testée est celle sur PC.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/3yALu9L

Frédéric Bouquin

Toujours à la recherche de sources positives il aime rire, comprendre et transmettre. Passionné d’Histoire, de géopolitique et de musique il est épanoui dans sa vie de papa comme dans sa vie professionnelle. Depuis 40 ans déjà il vit un attachement fidèle avec le jeu vidéo notamment les jeux de stratégie.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.