Progresser dans un univers fantastique à l’aide de mots que l’on doit taper pour y arriver, c’est là une façon bien originale de nous faire poursuivre de nouveau nos cours de français de l’école !

Merci à Fishing Cactus qui nous a gratuitement fourni une copie du jeu afin d’en faire la couverture médiatique et le test. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de la note finale. #Article13Free

Un jeu qui demande à être pris aux mots

J’avais bien hâte de tester Nanotale: Typing Chronicles. J’étais curieux de tester un RPG où l’action se passe en tapant des mots. L’incitatif supplémentaire dans ce cas : entraîner ma vitesse de frappe au clavier. Précisons que le jeu est entièrement traduit en français à l’écrit et sans erreur grammaticale. La narratrice, agréable à écouter, n’est malheureusement disponible qu’en anglais.

D’entrée de jeu, je dois dire que je suis demeuré un peu sur ma faim avec Nanotale. Et pas au niveau du gameplay mais bien de l’histoire. J’ai lu que plusieurs rendent hommage à son histoire étoffée, mais personnellement je l’ai trouvée peu engageante, malgré plusieurs renseignements et détails sur certains aspects.

Bien qu’on puisse lire plusieurs dialogues, en lien ou non avec la quête principale, on peut lire de nombreux, nombreux renseignements sur la flore et la faune imaginaire de ce monde. Toute la masse d’information devient vite en grande partie superflue et on est tenté de ne pas la lire. C’est dommage, car le tout est bien écrit.

Au niveau du gameplay, la possibilité de combiner des attributs des sortilèges qu’on lance (éléments naturels et attributs tels que large, fin, rayon, etc.) est intéressante et rafraichissante. On doit utiliser à bon escient l’environnement dans lequel on se trouve et utiliser les éléments du décor. Quelques exemples : faire pousser des plantes pour se cacher, geler des mares pour passer, brûler un nuage de poison pour y brûler ses ennemis.

Par contre, cette créativité se heurte à mon avis au plus grand défaut de Nanotale : l’interaction avec les objets. Les mécaniques en jeu réagissent un peu maladroitement et certaines actions doivent parfois être recommencées plusieurs fois (déplacer un mouton dans un passage par exemple). Ça fonctionne, mais c’est un peu balourd.

J’ai aussi rencontré quelques bugs. Par exemple un opaque et violet qui couvre complètement mon écran. Il arrive aussi de demeurer pris dans le décor. Toutefois une fonction “Réapparaître” est disponible dans le menu principal. Écrire le mot vous fait mourir (cri de souffrance inclus) et réapparaître à votre dernier point de sauvegarde ou checkpoint.

Au niveau sonore, le jeu est dans l’ensemble relaxant. La trame sonore n’est pas désagréable, mais les effets sonores, par contre, sont répétitifs et parfois trop forts. Les bruits de poison qui se répand ou de feu qui brûle par exemple, finissent par enterrer tout le reste.

Au niveau des menus, le tout doit étonnamment être navigué avec la souris, du moins sur Stadia. La carte est malheureusement peu détaillée et comprend souvent les mêmes symboles un peu vagues. J’aurais aimé pouvoir la faire défiler avec la souris.

Niveau difficulté, tout dépend de votre niveau de dactylographie! Il faut prendre la peine de bien observer quels sont les ennemis les plus près ou lesquels sont la plus grande menace. On peut aussi s’aider des sortilèges qu’on apprend et de leurs modifications pour combattre, ce qui rend chaque combat différent.

Somme toute, si vous cherchez un jeu différent qui met à l’épreuve vos talents de rédacteur, et si vous aimez les jeux relaxants ainsi qu’une ambiance calme et positive, Nanotale – Typing Chronicles est un titre à considérer.

Sur ce, bon jeu!

Verdict

Test de jeu - Score 6.5

  • 70%

    Visuel

  • 60%

    Audio

  • 60%

    Gameplay

  • 70%

    Rejouabilité

Positifs
  • Beaux graphismes isométriques
  • Trame sonore calme et relaxante
  • Les effets des sortilèges sont beaux et bien pensés
  • Monde vaste et bourré de secrets

Négatifs
  • Histoire détaillée, mais peu engageante
  • Contrôles et mécaniques un peu lourdes
  • Présence de plusieurs bogues
  • Certains effets sonores sont forts et agressant
  • Carte difficile à naviguer dû au manque de détails
  • Jeu plus difficile en français qu’en anglais!

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Prenez note que la version testée est celle sur Stadia. Le jeu est également disponible sur PC (Steam).

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Miguel Landry

Professionnel des communications et père de deux enfants, Miguel est un geek passionné depuis qu'il a posé les yeux pour la première fois sur une NES à l'âge de 6 ans. Il apprécie particulièrement les jeux d'ambiance, les RPG stratégiques et les jeux d'horreur. Ses jeux favoris? Final Fantasy Tactics, Fire Emblem Path of Radiance, Fallout New Vegas et Until Dawn.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soumettre votre critique

Vous aimeriez apporter vous aussi votre avis sur un jeu vidéo que nous avons faits? Donnez votre note et nous la partagerons à tous.

Voici mon pointage

Si vous désirez soutenir la chaîne…

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.