Si vous avez besoin de joie et de bonheur dans vos coeurs et de vivre une expérience vidéoludique hors du commun, Rainbow Billy est en plein le jeu que vous devez essayer!

Merci à ManaVoid Entertainment qui nous a gratuitement fourni une copie du jeu afin d’en faire la couverture médiatique et le test. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de la note finale. #Article13Free

Quand les couleurs de l’arc-en-ciel disparaissent…

Lorsque le monde de Billy se prépare à la fête des étoiles avec ses amis de Port Étoilé, le tapage de la musique de la fête irrite tellement le Léviathan qui sommeil dans les profondeurs de la mer, que celui-ci, pour se venger, remonte à la surface et décide de retirer toutes les couleurs qui rendaient joyeux le monde de Billy et ses amis.

Les habitants du monde de l’imagination, autrefois colorés et enjoués, se retrouvent maintenant en noir et blanc et aux prises avec divers problèmes personnels, les rendant maintenant malheureux et hargneux…. Prenant son courage à deux mains, Billy partira à la recherche des orbes de couleurs afin de sauver son monde, le tout en se liant d’amitié avec toutes les créatures possibles du monde de l’imagination!

Une aventure attachante qui plaira à plus de gens que ce que vous pouvez penser!

Ouep! Parce qu’en surface, Rainbow Billy: The Curse of the Leviathan donne la nette impression d’être seulement adressé à de jeunes enfant, mais c’est en y jouant environ une heure que l’on se rend compte que celui-ci peut facilement plaire à un public beaucoup plus large. Évidemment, la thématique “à messages” du jeu peu hors de tout doute faire en sorte que plusieurs lèvent le nez sur celui-ci. Moi le premier, en toute transparence, n’était pas certain de savoir dans quel type d’expérience vidéoludique je m’étais embarqué.

Puis j’ai commencé à y jouer et j’ai presque immédiatement été charmé par la très belle valeur de production mis de l’avant par le studio indépendant ManaVoid Entertainment. Dès le lancement de la partie, on peut tout de suite sentir que le jeu n’est pas fait à la sauvette et avec les moyens du bord comme on dit par chez nous. Le visuel, bien que très minimaliste, est hyper coloré et respire la bonne humeur. Billy a une bouille plutôt très sympathique et les habitants du monde de l’imagination sont diversifiés et très intéressants! Bref, les premières minutes en jeu ont plutôt eut un bel effet sur moi, qui m’y suis laissé prendre à me laisser embarquer par le jeu…

Une quête originale et taillée sur les problématiques du moment

Il faut dire que Rainbow Billy chausse de très grand souliers ici, ceux de vouloir explorer les thématiques entourant les problèmes interpersonnels, l’empathie, l’écoute et la compréhension des autres, ainsi que la recherche de l’identité personnelle. Non, ce n’est pas rien! Mais en ajustant ces thématique à un gameplay plutôt amusant et envoutant, ManaVoid réussi à faire en sorte que nous nous attachions à Billy et aux problèmes vécu par les créatures qu’il rencontrera dans sa quête de retrouver les orbes de couleurs. Car afin de remettre la main sur celles-ci, Billy devra explorer les iles du monde de l’illusion, libérer certains êtres de leurs détresses psychologiques, s’en faire des amis, qui deviendront par la suite ses alliés pour la suite des choses.

Et ce qui est vraiment spécial de ce titre, c’est la façon très originale qui a été mise de l’avant afin de pouvoir “affronter” les créatures qui deviendront ultimement nos amis. En explorant les iles ternes et sans couleurs, Billy croisera le chemin d’un ou de plusieurs personnages, ce qui lancera automatiquement un combat tour-par-tour un peu à la manière des JRPG classiques. Mais cette fois-ci, ne cherchez pas vos armes, car seuls vos mots et votre habileté à écouter et comprendre les doléances de vos opposants vous permettront de recolorer ceux-ci ainsi que leurs coeurs.

Pour se faire, c’est plutôt simple: Billy peut faire des choix parmi des phrases préétablies qui, si bien choisie selon ce que nous raconte notre opposant, se résultera en l’apparition de divers sigles au dessus de la tête de se dernier. Et le but n’est pas vraiment compliqué: remplir tous les emplacements vides de ces sigles via les capacités de nos amis, qui ont la forme de jetons de jeu. Pour ce faire, c’est aussi assez inhabituel, car nous devons maitriser certains mini-jeux qui servent à déterminer la précision de nos coups. Ceux-ci sont variés, autant dans leur forme, que dans leur combinaison et leur vitesse!  Une fois tous les emplacements complétés, Billy se liera d’amitié avec une nouvelle créature, qui s’ajoutera à son tour aux jetons possibles d’êtres utilisés lors d’un prochain affrontement.

Chaque ami, ou jeton, dispose de trois sigles d’attaque, dont un seul est activé lorsque vous vous lié d’amitié avec le personnage. Pour pouvoir activer les autres sigles, il vous suffira de faire grandir votre lien d’amitié en proposant des cadeaux et des poissons-bonbons à vos amis. Encore une fois, l’idée est très bien pensée et vous aurez à être à l’affût des cadeaux éparpillés un peu partout ou qui se trouvent dans les boutiques et dans les endroits de pêche. Plus vous déverrouillez ces sigles supplémentaires, plus faciles vos combats seront!

Mais pas si vite! Car même si cela semble plutôt assez facile dans l’ensemble, certains affrontements peuvent êtres assez corsés par moments. Certains opposants créeront des obstacles devant eux afin d’éviter de pouvoir les atteindre directement, ou utiliseront des tactiques qui pourront carrément nous enlever l’accès à certains jetons en les enflammant ou les gelant. Ok, ce n’est jamais difficile au point de vouloir faire voler votre manette dans un mur, mais pour certains combats, vous vous gratterez peut-être le cuir chevelu en vous demandant comment faire pour réussir à en sortir victorieux!

Une superbe idée, avec un tout petit peu trop de répétitivité

En gros, Rainbow Billy est un jeu assez surprenant, qui malgré ses airs enfantins, pourra plaire aux gens d’à peu près n’importe quel âge tellement celui-ci est bien réalisé et est agréable. Même si on le regarde initialement un peu de haut, on fini par tomber en amour avec son gameplay simple mais très amusant. Outre son visuel qui peut faire un peu vieillot comme type de 2D mêlé à du 3D, la seule chose que je peux lui reprocher, c’est d’être peut-être un peu trop répétitif. Car grosso-modo, tout ce que nous devons faire c’est: voyager d’ile en ile, explorer ceux-ci, affronter les personnage et s’en faire des amis afin de rendre les couleurs au monde de Billy.

Mais je vous confirme que malgré cela, vous passerez plusieurs heures dans le jeu, sans réellement voir le temps passer. Et un peu comme pour les Pokémons, on dirait que cette envie presque maladive de récupérer toutes les créatures du jeu devient une sorte de obsession! Bref, j’ai été conquis par ce petit jeu pour lequel je ne m’attendais à absolument rien. Laissez-vous tenter et vous comprendrez vous aussi pourquoi il est si intéressant et amusant!

Verdict

Test de jeu - Score 8

  • 75%

    Visuel

  • 80%

    Audio

  • 75%

    Gameplay

  • 80%

    Rejouabilité

Positifs
  • Histoire unique, rempli de positivisme et de messages d’espoir
  • Le design des personnages
  • Les mécaniques de jeu peu ordinaires!
  • Beaucoup d’ami(e)s à trouver et d’iles à recolorer
  • Système d’amélioration via des cadeaux!
  • Très bonne trame musicale
  • Bon rapport qualité/durée/prix

Négatifs
  • Sa thématique n’interpellera pas la moyenne des hardcore gamers
  • Le visuel peu faire un peu vieillot
  • Manque de diversité en général, est un peu trop répétitif

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Prenez note que la version testée est celle sur PlayStation 4. Le jeu est également disponible sur Xbox One, Switch et PC.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Marc Desgagnés

Passionné de jeux vidéo, Marc affectionne également l'entrainement, les courses à obstacles, les films et la musique, en plus d'être un grand fan de Resident Evil, Uncharted, God of War et The Last of Us.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.