The Wolf Among Us est une série basée sur l'univers des fables et contes de fées, mais qui nous est racontée de manière complètement éclatée par les gens de TellTale Games qui nous avaient donné la très acclamée série, The Walking Dead: A TellTale Game Serie. Si vous avez aimé ce dernier, vous apprécierez The Wolf Among Us qui pourrait vous faire oublier toutes les belles histoires de votre enfance et vous montrer une nouvelle facette de celles-ci. Un titre à ne pas manquer!

TellTale Games nous revient en force avec un tout nouvel épisode de sa nouvelle série, The Wolf Among Us, série qui continue de faire bonne figure et brille par sa qualité générale.

Étant donné que nous n’avions pas fait de critique de l’épisode 1, je vais me permettre d’en faire une globale des deux épisodes disponibles afin de pouvoir mieux vous situer dans l’univers complètement éclaté qui nous est raconté par les gens de chez TellTale.

Histoire de fond

L’histoire au cœur de The Wolf Among Us tourne autour de l’univers de tous les personnages de contes de fées que nous connaissons. Vous vous souvenez certainement du conte du Petit Chaperon Rouge n’est-ce pas? Ou encore du conte de La Belle et La Bête? Tous ces contes et/ou fables sont exploités ici, mais de façon grandement différente de tout ce que vous pensiez avoir entendu dans votre enfance. En fait, les contes et fables ne servent que de trame de fond pour établir la base de l’historique de chacun de personnages.

Comme le titre de la série en fait mention, le tout prend racine dans le personnage que nous incarnons, soit le gros méchant loup du conte du Petit Chaperon Rouge qui porte le nom de Bigby Wolf et fait office de shérif de service pour la communauté des Fables. « Fable » est le nom utilisé afin de désigner tout personnage de contes ou de fables dans la série. Bigby a pour travail de faire en sorte que tout se passe pour le mieux dans cette communauté qui a été « contrainte » de s’installer parmi les humains dans le monde réel, causant certaines problématiques qui ne sont pas toujours de tout repos, le tout sous le couvert de l’anonymat qui est rendu possible par l’application obligatoire d’un enchantement appelée « Glamour », qui permet aux Fables de prendre l’apparence humaine et de passer inaperçus aux yeux des humains.

Mais dans la communauté des Fables qui ont élu domicile à New York dans un sous-monde qu’ils appellent « Fabletown » (Ville des Fables), rien n’est nécessairement un conte de fées et Bigby se retrouve souvent à devoir faire la loi, ce qui ne lui apporte, ni beaucoup d’amis, ni beaucoup de reconnaissance des ses pairs qui ont davantage peur de lui qu’ils ne le respectent.

L’épisode 1 de la série débutait en trombe alors que notre cher personnage, Bigby, était appelé à se rendre dans un appartement miteux, propriété du Crapaud, où il se retrouvait une fois de plus nez à nez avec le Bûcheron qui lui, complètement saoul, était en train de s’en prendre à une jeune femme sur laquelle il osa lever la main alors que Bigby faisait intrusion dans l’appartement. S’en suivit une bagarre assez intense qui vint mettre la table et donner le ton au style de jeu qui nous était proposé. À la suite de cet incident, Bigby fit la connaissance de celle que nous connaitrons par la suite comme étant Faith, une Fable qui œuvrait comme prostituée et que nous retrouverons morte plus tard, ce qui viendra installer le scénario de base de l’histoire principale.

Telltale Games The Wolf Among Us

Dans le deuxième épisode, le Shérif Bigby et la procureure Snow devront faire enquête afin de trouver le meurtrier de Faith et la recherche de celui-ci ne sera pas de tout repos, car tout porte à croire, au bout de deux épisodes, que le tableau qui se dessine concernant ce meurtre est beaucoup plus complexe qu’il ne semble l’être. La série s’établit donc sur cette recherche de la vérité et nous mène à faire la rencontre d’une myriade de personnages de contes ainsi qu’à faire face à plusieurs mystères les entourant, et ce, tout au long des épisodes.

Mécaniques de jeu

Pour ceux et celles qui ont déjà joué à la très acclamée série The Walking Dead de TellTale Games, rien ici ne vous prendra par surprise. Pour les néophytes, c’est ici que vous comprendrez de quoi il en retourne en termes de « gameplay » pour les titres de TellTale jusqu’à présent. Si les « Évènements en Temps Rapide » (QTE : Quick Time Events) vous agacent et vous lèvent même le cœur, il vaudrait mieux passer votre tour, car c’est une des signatures principales des jeux de ce studio depuis son arrivée.

The Wolf Among Us se déroule sommes toutes de façon généralement assez lente, surtout lorsque nous devons déplacer notre personnage afin d’explorer les lieux et environnements dans lesquels nous nous retrouvons. Après les séquences cinématiques, nous pouvons ainsi nous déplacer et aller interagir avec certains éléments qui apparaissent à l’écran sous forme de points lumineux, qui lorsque nous déplaçons le curseur au-dessus de ceux-ci à l’aide du joystick de droite, permettent d’ouvrir une « roue » d’options ou de choix à faire avec les objets ou autres trucs désignés. Cette forme de « gameplay » rappelle un peu celui qu’on peut retrouver dans beaucoup de jeux de PC où l’on doit utiliser la souris et procéder par principe de « pointer cliquer », à la différence qu’en lieu de souris, nous avons une manette avec laquelle nous déplaçons le personnage à l’aide du joystick gauche et déplaçons le curseur avec celui de droite.

Là où le jeu prend une tournure un peu plus rapide et vient briser une certaine monotonie, est dans les séquences d’actions qui se jouent par le biais d’ETR (QTR) et où nous devons utiliser nos réflexes afin de pouvoir nous extirper de situations qui pourraient avoir de désastreux résultats pour notre personnage. Par exemple, si nous nous retrouvons à la poursuite d’un suspect, il faudra correctement éviter les obstacles mis au travers de notre course afin de pouvoir réussir à le rattraper. Ou encore, lors d’une altercation entre notre personnage avec un autre, le résultat de la bagarre se décidera par le succès de notre capacité à effectuer la bonne séquence de boutons lorsqu’on nous le demande, le tout dans un temps imparti.

De plus, le jeu enregistre tout les choix que nous faisons et ajuste le déroulement de l’histoire en fonction de ceux-ci. Car l’autre grande portion du « gameplay » de The Wolf Among Us, repose en partie sur les choix que nous faisons tout au long de l’histoire. À chaque fois que nous avons la chance d’interagir avec les autres personnages, des réponses s’offrent à nous, choix qui son intimement liés à nos valeurs et qui font en sorte qu’une partie jouée par une personne ne soit pas nécessairement identique à celle jouée par une autre. Selon les choix que nous faisons, les personnages réagiront différemment et viendront eux aussi modifier le déroulement de l’histoire. À quelques moments, nous devons décider de suivre un « chemin » plutôt qu’un autre, ce qui donnera encore une fois une différence dans le rendu final de l’histoire. Petite note ici, il est impératif pour le joueur d’avoir de bonnes connaissances de l’anglais afin de bien comprendre les choix offerts et de prendre une décision réfléchie, car ceux-ci doivent êtres pris de façon rapide ou plus lente tout dépendant du degré d’urgence des interactions entre les personnages ou évènements dans lesquels nous nous retrouvons. (Malheureusement le jeu n’est pas offert en français.)

Le tout s’effectue assez facilement dans l’ensemble, mais pourrait laisser froid certains joueurs à la recherche d’un style de jeu au tempo plus rythmé. Il faut vraiment aimer ce genre de « gameplay » afin de pouvoir en apprécier toute sa richesse.

Concept visuel et artistique

TellTale mise une fois de plus sur un traitement visuel appelé « Cell-Shading », style visuel qui rappelle aisément le format bande dessinée où les traits sont très grossiers et où les couleurs vives très uniformes prennent préséance. Il n’y a rien à redire ici; tout est fait de façon somptueuse et donne facilement le ton à l’ensemble du jeu qui se veut vraiment comme une bande dessinée jouable. Les Fables sont très bien représentées et sont assez facilement reconnaissables portant souvent certains traits caractéristiques propres à ceux-ci. Il faut dire que TellTale Games peut sembler se répéter en utilisant la même formule gagnante que The Walking Dead, mais celle-ci est utilisée à bon escient et avec brio, ce qui nous permet de passer outre ce processus répétitif.

The Wolf Among Us episode 02

Une bande sonore qui « frappe » fort.

Si le style visuel de format bande dessinée peut facilement attirer l’attention de joueurs plus jeunes à prime à bord, il ne faut quand même pas oublier que The Wolf Among Us porte la mention « M » pour désigner qu’il est dirigé vers un auditoire mature. Il ne suffit que de quelques minutes dans le jeu afin de comprendre que cette mention est tout à fait méritée et que le jeu ne soit pas vraiment pour de jeunes joueurs.

La bande sonore est impeccable en tout point et le doublage des acteurs est parfaitement crédible, mais c’est plutôt au niveau des textes que l’on retrouve un univers beaucoup plus dur que certains autres titres. En effet, les textes sont très violents en plus d’utiliser une panoplie d’expressions livrées dans un langage ordurier la majorité du temps. Il faut quand même souligner que celui-ci colle à merveille à la façon de livrer l’histoire.

En conclusion

The Wolf Among Us fait partie de ce que l’on qualifie de « série noire » et est vraiment conçu pour le joueur adulte qui recherche un jeu quand même assez lent, mais comportant quelques bons éléments de stress semi-intenses. Le visuel est incroyablement bien fait et malgré la violence exploitée dans la façon de livrer l’histoire, rien n’est jamais trop explicite au point tel d’en être indécent.

The Wolf Among Us repose sur une livraison périodique d’épisodes d’environ une heure trente à deux heures de jeu, épisodes qui viennent au coût de $5.99 sur PlayStation Network et Xbox Live Arcade. Si nous prenons exemple sur The Walking Dead, il y a fort à parier que la saison 1 de cette série soit divisée en cinq ou six épisodes ce qui donnerait un jeu d’une valeur approximative de moins de $35-$40 pour environ 12 heures de jeu au maximum, ce qui en fait une valeur acceptable à mon humble avis puisque le jeu comporte un bon élément de rejouabilité, nous offrant la possibilité de refaire les épisodes à notre guise afin de prendre des décisions différentes et de pouvoir explorer d’autres avenues de l’histoire.

The Wolf Among Us: Episodes 1 & 2, disponibles maintenant pour PS3, PS Vita et Xbox 360.

Marc Desgagnés

Passionné de jeux vidéo et d'entrainement physique, Marc affectionne particulièrement The Walking Dead, Game of Thrones et la franchise Resident Evil.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soumettre votre critique

Vous aimeriez apporter vous aussi votre avis sur un jeu vidéo que nous avons faits? Donnez votre note et nous la partagerons à tous.

Voici mon pointage

Si vous désirez soutenir la chaîne…

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.