Pourquoi se contenter d’un seul jeu lorsqu’on peut en avoir deux pour le même prix hein?

Deux titres semblables? Hum, oui et non….

Dans Saviors of Sapphire Wings / Stranger of Sword City Revisited, deux titres à la fois très identiques et très différents, vous vivrez des aventures où la stratégie est de mise. Malgré ses deux scenarios très distincts, le gameplay demeure sommes toutes très ressemblant. Étant tous deux des jeux de rôle de type “Dungeon crawler” (explorateur de donjons), vous devrez braver des labyrinthe truffés de pièges, de monstres et de mystères. Je trouve personnellement que le scenario de Saviors of Sapphire Wings est de loin plus plaisant et cohérent que celui de Stranger of Sword City.

Un jeu plutôt facile à apprivoiser…

Dans Saviors of Sapphire Wings, vous jouerez le rôle d’un ancien chevalier de la table ronde. Lors de votre combat contre les forces du mal, tous les chevaliers y ont perdu la vie, ainsi perdant la guerre. Cependant. 100 ans plus tard, vous serez ramené à la vie pour tenter de vous reprendre et vaincre le roi démon. Au long de votre aventure, vous rencontrerez toute une caste de personnages qui deviendrons ainsi les nouveaux chevaliers de la table ronde.

Dans Stranger of sword City, vous êtes un étudiant tout à fait normal qui vivra un écrasement d’avion. Par contre, lors de ce crash, vous serez le seul survivant et vous retrouverez dans un autre monde. Dans ce monde, vous rencontrerez d’autres « étrangers » qui viennent tout comme vous d’un monde différent. Vous devrez alors chasser des monstres spécifiques afin de ramasser des « cores » qui sont utiles dans ce monde.

Dans les deux titres, vous voyagerez de labyrinthes en labyrinthes, devrez prendre garde aux pièges et aux embuscades. Le style de combat est assez identique entre les 2 titres. Des combats au tour par tour avec une panoplie de sorts et de techniques selon les classes choisies. Vous pourrez personnaliser votre groupe selon vos bons désirs. Choisir les classes des personnages afin de pouvoir jouer à votre façon et bien balancer les combats et explorations.

Ce qui différencie beaucoup les deux jeux, ce sont les interactions et l’avancé du jeu. Dans Saviors, le lien entre les personnages et le héro principal est très important. En faisant des combats et toutes sortes d’actions, vous augmenterez le lien entre vos personnages, ce qui aura pour effet de vous donner des techniques spéciales et des attributs supplémentaires. Que ce soit en combat, durant des cinématiques ou en les invitant à manger, vous augmenterez ces liens afin de pouvoir résister au pouvoir colossal du roi démon.

Saviors est coloré, plutôt léger et aussi un peu plus facile, ce qui fait de celui-ci un bon début pour ceux qui commencent dans cette catégorie de jeux. Pouvant aussi faire des chasses, vous retrouverez équipements et items qui seront votre façon primaire de vous équiper. Ce que j’ai moins aimé, c’est surtout lors des combats. Après avoir effectué vos choix de commandes, le combat ne se passe pas de façon automatique. Vous devez donc appuyer le bouton A pour passer chaque ligne de texte, ce qui fait que c’est plutôt légèrement agaçant à la longue. Et si vous prenez la commande « actions directes », le tout se passera en une fraction de seconde, sans pouvoir apprécier le combat. Par contre, le tout rend la chose très rapide si vous désirez simplement faire du « grinding ».

… Et un autre, beaucoup plus complexe

Pour ce qui est de Stranger of Sword City Revisited, celui-ci est beaucoup plus complexe. Il n’y a pas d’interactions entre les personnages en tant que tel. Dès le début du scenario, vous pourrez créer les personnages qui vous accompagneront dans votre aventure. Le point positif de ceci cependant, est que vous pourrez commencer avec une équipe complète en tout début du jeu. N’ayant pas de système de lien comme dans l’autre titre, votre progression et vos habiletés supplémentaires viendrons des « cores » que vous offrirez. Les combats sont tout aussi faciles à contrôler, mais ont plutôt le style « button mashing » ou « instant action » que ce que vous retrouvez dans Saviors.

Ce que j’ai trouvé un peu pénible par contre, c’est le système de vies limitées ainsi que les soins nécessaires pour vos personnages. Même si votre équipe comporte six membres maximum, je vous conseil d’en créer rapidement toute une assemblée car si l’un de vos personnage meurt, vous vous mordrez les doigts. Celui-ci peut être ravivé, mais soit au prix fort (et l’argent est difficile à acquérir !), ou soit en démarrant les soins et passer le temps nécessaire pour terminer ces soins. Donc si vous n’avez pas de personnages en attente dans la caserne, vous vous retrouverez avec une équipe réduite le temps que votre personnage se fasse soigner. La seule façon de passer ce temps est d’explorer des labyrinthes et de faire des combats.

Par chance, même ceux qui restent dans la caserne montent de niveaux au fil du temps. Ce qui est également plaisant dans celui-ci, c’est que vous pourrez changer de classes. Donc, vous pourrez bâtir une équipe forte et variée tout en changeant de classes, ce qui vous permet de conserver les sorts et habiletés de l’ancienne classe tout en apprenant de nouvelles. Les deux campagnes sont plutôt longues, ce qui vous offre beaucoup de gameplay au total des deux titres. Proposant également beaucoup de mécaniques diverses, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer.

Il est certain que ces jeux sont surtout pour les nostalgiques. N’ayant pas vraiment des graphiques très attrayants et une trame sonore plutôt correcte peu seront vraiment attiré vers ce genre de titre. Au début vous aurez peut-être un peu de mal avec les contrôles, mais on s’y fait vite è la longue. Donc oui ces 2 titres sont plutôt vieillots et peu attirants, en revanche je peux vous garantir des heures de plaisir lorsque vous en faites abstraction. Pour le prix modeste qui comporte 2 titres qui en valent largement le temps de jeu vs le prix, je vous le conseil si vous aimez bien le genre dungeon crawler.

Verdict

Test de jeu - Score 8

  • 70%

    Visuel

  • 75%

    Audio

  • 80%

    Gameplay

  • 90%

    Rejouabilité

Positifs
  • Beaucoup de mécaniques de jeux
  • Deux campagnes assez longues
  • Énormément de personnalisation
  • Systèmes de progression variés

Négatifs
  • Visuel et gameplay un peu vieillots
  • Contrôles désuets et datés
  • Peu de travail d’amélioration pour apporter ces titres dans cette génération

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Jacques Moisan

Père de famille dévoué et gamer de longue date, spécialisé dans les RPG. Trippeux de techno, mais adorant tout ce qui est médiéval et ancienne culture japonaise. Jack adore tout ce qui sort de l'ordinaire (séries fantastiques, futuriste et animes japonais ). Un cœur jeune et encore trippeux dans l'âme.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.