Un homme et une femme, couple dans la vie, ont lancé ensemble 2 Ton studios dont le premier « enfant » baptisé « Unto the end » naitra en cette fin d’année sur la plupart des supports, PC et consoles. Ce jeu hétéroclite tente de nous offrir un regard différent à travers l’aventure d’un homme qui devra surmonter bien des péripéties pour survivre « jusqu’à la fin ».

Une aventure qui s’amorce dans les profondeurs

La simplicité est de mise dans Unto the End de 2 Ton Studios & Big Sugar Games et le jeu s’ouvre en vous transportant directement vers des paysages nordiques désolés et enneigés où l’on trouve un homme quittant sa femme et son fils pour partir à la chasse… Les créateurs se seraient-ils mis en scène ? Peut-être…

Doté d’une simple lance et de sa barbe rousse rappelant les feuilles de cet automne il part courir après un animal jusqu’au moment où le sol se dérobe sous ses pieds. Tout bascule et l’homme se retrouve dans une grotte profonde et obscure. Sa chute surprendra quelques ombres au regard menaçant s’évanouissant en un instant vers les abysses. Plutôt inquiétant. L’absence de musique, à peine quelque sons, l’ambiance est là et nous laisse seul face à cette singulière découverte.

L’homme s’anime à nouveau et reprend vie. Il comprend que le chemin sera long pour revoir sa famille. Il allume une torche, l’aventure commence. Sur sa route il ramasse un glaive, quelques objets qui viendront alimenter un inventaire comme des feuilles l’aidant à se soigner, des os ou du cuir lui permettant de façonner une dague ou d’améliorer sa protection vestimentaire. La faible lueur produite par sa torche nous laisse entrevoir bien peu de chose mais il faut aller de l’avant.

Bientôt d’autres objets à collecter, des clefs permettant d’ouvrir des portes, bientôt des pièges à déjouer, des cachettes à trouver dans des cavités recelant des artefacts. Mais il ne faudra pas longtemps pour rencontrer et combattre les fameuses créatures inconnues.

C’est là le point central mis en avant par le studio. Si au début ce jeu d’aventure ressemblait à d’autres titres sombres voire macabres comme Limbo, rapidement celui-ci vous rappelle qu’il faudra survivre par les armes. Pour cela le jeu vous envoie vous entrainer, comme par un souvenir, vers votre habitation où votre femme vous attend pour vous apprendre les diverses possibilités d’attaque et de défense. C’est donc aussi un jeu de combat où l’art de l’épée devra être maitrisé pour affronter les étranges habitants de cette histoire. Bref un vrai défi attend notre héros.

Graphiquement, le style 2D volontairement simple et épuré est décemment réalisé. Les personnages, les effets de lumières contribuent plutôt efficacement à la naissance de sensations attendues par le joueur. En revanche ses couleurs passées presque ternes et sa plastique générale ne m’ont pas totalement conquis.

Une pénombre qui tue…

Au-delà de toute considération esthétique propre à chacun on peut tout de même être dérangé dans le choix d’une obscurité pesante (voire totale par moment) notamment dès les premières étapes du jeu car elle nous empêche de retrouver une dague lancée ou d’entrevoir une cachette un peu trop dissimulée. Plus loin cette obscurité s’est même avérée handicapante pour progresser dans les phases de combat. En effet il n’est pas rare de perdre sa torche voire son épée lors d’une mêlée et de se retrouver bêtement sans défense car dans l’impossibilité de retrouver l’arme dans la pénombre. C’est réaliste mais potentiellement frustrant.

En dehors de cela je n’ai pas remarqué de soucis techniques entachant la progression dans l’aventure. On notera que ce jeu simple techniquement n’exige aucune ressource particulière et passera sur toutes les configurations PC.

Écoutez, le jeu vous parle…

Une musique d’ambiance nait par moment mais seulement durant quelques évènements majeurs ou pour indiquer l’approche d’un danger : ceci contribue réellement à l’immersion et génère une certaine angoisse recherchée par les auteurs du titre.

Les sons nous plongent également dans la réalité de notre héros : on entend sa respiration, sa souffrance lors des combats. Les râles des créatures sont plutôt convaincants. Pareil pour les environnements notamment dans la grotte où les effets de résonance, de réverbération sont bien présents (suintement de l’eau, courants d’air, sons métalliques). Certaines sonorités ont même été enregistrées à partir des cordes d’un simple piano (grincement, vibrations) et j’ai trouvé cela ingénieux et efficace.

Pas pour les amateurs de jeux faciles!

La simplicité apparente du titre cache à mon sens plusieurs genres. A la fois jeu d’aventure difficile, plateformeur exigeant, jeu de combat assez redoutable, les créateurs ont voulu développer plusieurs facettes pour sortir du lot commun et tenir les futurs joueurs en haleine.

Il n’y a pas de barre de vie et il est parfois pénible de connaitre l’état de notre héros avant de s’engager dans un combat. C’est donc un parti pris original ou perturbant selon les joueurs.

Les mouvements du héros sont multiples mais complexes à prendre en main car chaque bouton de la manette sert ici. D’un côté le gameplay n’en est que plus intéressant. D’un autre il arrivera souvent de se tromper dans le feu de l’action en « cherchant ses boutons ». Par exemple la plupart des combats demanderont des actions séquencées : coup d’épée d’abord puis parade, roulade ou lancement d’une dague au moment clef. Il faut donc maitriser l’ensemble des fonctionnalités que propose le jeu et s’entrainer intensément pour avancer afin d’éviter la lassitude du « die and retry ». Et même avec ça la compréhension des opérations à réaliser nécessitera plusieurs tentatives pour le joueur ordinaire. Pour ma part il m’est arrivé de rester coincé sur un combat malgré tous mes efforts et de sentir, essai après essai, une frustration croissante…

Mais le titre veut offrir une aventure basée sur le réalisme à l’opposé d’un jeu d’action pur et dur dans lequel il suffit de presser un bouton 10 fois à la seconde pour remporter la mise. Ici il faut composer avec l’art de l’épée, frapper d’estoc ou parer en fonction de l’adversaire, s’agenouiller afin d’éviter un puissant coup de patte imparable. Il y a aussi de la réflexion dans ce jeu notamment dans le choix sur la meilleure stratégie à adopter pour vaincre plusieurs ennemis en même temps qui vous assailliront de toute part. D’ailleurs ceux-ci se révèlent de plus en plus coriaces au fil de l’aventure. Enfin un effet d’inertie est bien présent dans les mouvements du personnage et doit être anticipé.

Nous avons donc un jeu réaliste qui ne laisse aucune place à l’improvisation et surtout à l’impulsion. C’est peut-être là l’inconvénient principal du jeu, du moins pour certains joueurs qui préfèreront s’en retourner vers des jeux similaires plus simples à appréhender. De toute évidence ce « réalisme » ne plaira pas à tous.

Peu de chances de vouloir y retourner

L’aventure s’avère prenante et pleine de surprises (pièges, combats, inventaires). Le challenge est bien présent et il faudra être tenace pour parvenir à en voir le bout. Néanmoins il aurait été judicieux d’ajouter des niveaux de difficulté afin d’essayer de le finir en facile dans un premier temps puis d’y rejouer avec un niveau plus élevé. Je trouve ça dommage même si la philosophie du jeu, encore une fois, est basée sur le réalisme.

En revanche les joueurs rompus à ce genre parviendront assez vite à terminer l’histoire en quelques heures tout au plus. Pas sûr qu’ils rejoueront une deuxième fois…

Un premier titre plus qu’intéressant!

En conclusion j’ai trouvé ce premier titre 2 Ton Studios et Big Sugar Games plutôt encourageant. Le style épuré, le réalisme original apporté dans les différentes phases de l’aventure nous donnent incontestablement envie d’aider notre héros à retrouver sa famille. On engage le combat avec appréhension et chaque victoire regonfle notre enthousiasme même après plusieurs tentatives frustrantes.

Mais la complexité dans la manipulation et la difficulté qui en découle pourront rebuter certains. Un niveau facile aurait pu s’adapter davantage à des joueurs moins chevronnés ou casuals dans ce genre. Dommage.

Toutefois globalement l’aventure mérite d’être vécue surtout au prix proposé que j’ai trouvé abordable au regard de la qualité offerte par ce titre (25€ sur PC et autres supports, environ 39 dollars canadiens). Ne l’oublions pas il a été principalement réalisé par deux personnes.

Verdict

  • 60%

    Visuel

  • 70%

    Audio

  • 70%

    Gameplay

  • 60%

    Rejouabilité

Appréciation générale
70%
Positifs
  • Nombreuses possibilités de mouvements
  • Ambiance sonore convaincante et efficace
  • Un vrai challenge!
  • Aventure plaisante et réaliste où l’on peut soigner et améliorer notre personnage au gré des objets trouvés en quête
  • Prix bien adapté
Négatifs
  • Prise en main plutôt difficile
  • Pas d’ajustement de niveau de difficulté
  • Peu de possibilités dans les choix des armes
  • Visibilité réduite et dérangeante, surtout dans certains combats (cavernes, tempêtes de neige, etc)
  • Rejouabilité limitée après avoir terminé le jeu

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Prenez note que la version testée est celle sur PC et que le jeu est également disponible sur PS4, Game Pass, PC et Stadia.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Frédéric Bouquin

Toujours à la recherche de sources positives il aime rire, comprendre et transmettre. Passionné d’Histoire, de géopolitique et de musique il est épanoui dans sa vie de papa comme dans sa vie professionnelle. Depuis 40 ans déjà il vit un attachement fidèle avec le jeu vidéo notamment les jeux de stratégie.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soumettre votre critique

Vous aimeriez apporter vous aussi votre avis sur un jeu vidéo que nous avons faits? Donnez votre note et nous la partagerons à tous.

Voici mon pointage

Si vous désirez soutenir la chaîne…

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.