Hier, au Centre Vidéotron, avait lieu le spectacle de la tournée Attention! Attention! Tour mettant en vedette Asking Alexandria, Savage After Midnight, Papa Roach et, en tête d’affiche, Shinedown. Après un avant-goût de ce qui attendrait les fans après l’entrée sur scène de Savage After Midnight et d’Asking Alexandria pendant une bonne heure, s’en suivi Papa Roach au travers d’une foule déjà très réchauffée et prête à tout donner.

You guys are f*cking insane!

Quoi de mieux que d’entendre le vétéran groupe s’élancer sur scène avec ses hits comme Elevate à laquelle Jacoby Shaddix, le chanteur, s’est immiscé dans la foule, Getting away with murderGravity et plusieurs autres encore. Il remonta même sur scène avec un drapeau du Québec offert par un fan sur lequel était inscrit le nom du groupe.

Après un court instant, il s’adressa à la foule :

Yesterday’s show was crazy, man! But you folks… you guys… are f*cking insane!

Aux dires de Jacoby, la ville de Québec était encore plus déjantée que lors de leur spectacle à Montréal la veille.

Un peu plus tard, après de multiples chansons et de nombreuses louanges envers les gens de Québec, Jacoby refit son entrée sur scène en ne portant nul autre qu’un chandail numéro 19 des Remparts de Québec sur l’air de Last Resort, suivi de Born for greatness et, finalement, …To be loved.

Un long entracte devant une scène voilée de blanc

Shinedown

Après le départ du groupe Papa Roach, un long voile blanc s’est déroulée devant la scène, cachant tout le travail que les gens faisaient derrière pour faire place au Main Event. Après de nombreuses minutes d’attente, une annonce résonna dans le Centre Vidéotron annonçant l’arrivée du Main Event.

C’est alors que les projecteurs se mirent à suivre le voile blanc jusqu’au moment où une explosion surprend la foule, suivi de feux et de la tombée du voile sur le groupe déjà prêt à nous rentrer dedans avec Devil, suivi de Diamond Eyes (Boom-Lay Boom-Lay Boom).

Brent Smith, le chanteur de Shinedown, s’adressa alors à un Centre endiablé :

If you’re seated, this ain’t a library! You’re not at funerals neither! This is 2019 and you’re at a Rock show, so get up! (Si vous êtes assis, vous n’êtes pas à la bibliothèque! Vous n’êtes pas à des funérailles non plus! Nous sommes en 2019 et vous êtes à un show Rock, alors levez-vous!)

Il n’en fallu pas plus pour que les gens se mettent à hurler, poings dans les airs, alors que le groupe entama Enemies au travers des effets lasers et de la pyrotechnie.

Smith s’adressa à nouveau à la foule à savoir qui voyait Shinedown pour la première fois, afin de les remercier et leur souhaiter la bienvenue dans la famille. Puis il remercia aussi ceux qui n’en étaient pas à leur première fois d’être à nouveau présent.

Cela va sans dire, puisque malgré le fait que le groupe est adoré des gens de Québec, il n’avait pas remis les pieds dans la Vieille-Capitale Nationale depuis près de 10 ans, à l’Impérial de Québec en 2010, pour un spectacle acoustique auquel j’étais présent et dont le groupe avait offert une sublime prestation aux gens présents sur place.

It’s been a decade… how can we have missed that?

Enchaînant leurs chansons ayant fait les palmarès au cours des années comme Monsters, I’ll Follow You, Unity, 45 ainsi que les chansons de leur nouvel album, Attention! Attention!, la foule chantant en chœur chaque parole de chaque chanson, Brent s’est arrêté et a imploré les gens de Québec de leur pardonner.

It’s been a decade since we came here… how can we have missed that?! We’re so sorry we didn’t come back to this part of the Country! (Cela fait une décennie que nous ne sommes pas venu ici… comment avons-nous pu manquer cela?! Nous sommes tellement désolé de ne pas être revenu de ce côté-ci du pays!)

C’est alors que Barry Kerch, le batteur, s’est permis de prendre la parole et de promettre qu’ils n’attendraient pas un autre 10 ans avant de venir à Québec.

S’en suivi alors Second Chance et plusieurs autres classiques des années passées avant de terminer le tout sur le tout nouveau Get Up!, puis Sound of Madness pour les nostalgiques et, finalement, Brilliant, tiré du nouvel album.

Malade!!!

Les publications sur Facebook s’en suivirent ainsi que les commentaires des gens quittant le Centre Vidéotron et tous étaient unanimes : Papa Roach était encore le Dieu de la scène et Shinedown avait encore la drive et la soirée était tout simplement MALADE!!!

C’était définitivement l’un des meilleurs show Rock à Québec cette année et les quelques 7300 fans sur place ont pu le confirmer haut et fort encore une fois.

Site officiel de Shinedown

Patrick Tremblay

Père de famille, gamer, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soumettre votre critique

Vous aimeriez apporter vous aussi votre avis sur un jeu vidéo que nous avons faits? Donnez votre note et nous la partagerons à tous.

Voici mon pointage

Si vous désirez soutenir la chaîne…

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.