Arkham Horror fût d’abord un jeu de table d’horreur, avant de se retrouver en version vidéoludique grâce à Asmodee Digital. Comme toute adaptation d’un médium à un autre, il faut s’attendre à ce que plusieurs changements soient nécessaires. Est-ce pour le mieux ou non? C’est ce que nous vous racontons dans notre test de Arkham Horror: Mother’s Embrace…

Merci à Asmodee Digital qui nous a gratuitement fourni une copie du jeu afin d’en faire la couverture médiatique et le test. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de la note finale. #Article13Free

Faire le grand saut, sans filet au dessous…

Arkham Horror: Mother’s Embrace est un jeu directement dérivé du jeu de plateau Arkham Horror, initialement sorti en 1987, puis réédité en 2005 et 2018. Le jeu baignant dans l’univers très riche des romans de H.P. Lovecraft, on pouvait s’attendre à ce que la transposition vidéoludique de celui-ci soit près de l’expérience de jeu de table, avec quelques nouveautés pour le grand écran. Heureusement pour certains et malheureusement pour d’autres, Mother’s Embrace comporte beaucoup d’éléments du jeu de plateau, mais y perd quelques plumes au change.

Une aventure offrant une bonne ambiance Lovecraftienne

Évidemment, pour ceux et celles familiers avec l’univers de Lovecraft, vous retrouverez ici l’ambiance extraterrestre et mystérieux habituels, truffée de combats au tour-par-tour et mélangée à une bonne dose d’exploration des environnement en mode libre. Dans l’ensemble, c’est plutôt réussi, proposant divers endroits à visiter, différents types d’ennemis, un soupçon d’exploration ainsi qu’une petite dose de stratégie de combat, afin de bien pouvoir mener ceux-ci à bon port.

Ayant joué sur Nintendo Switch et n’ayant pas eu la chance de comparer moi-même avec les versions des autres plateformes, je trouve que l’ensemble du visuel du jeu est un peu pauvre en terme de résolution de textures et de framerate. Il suffit de zoomer quelque peu la caméra sur des murs ou divers objets, pour voir le manque de détails et de finesse de ceux-ci. De plus, en regardant des extraits du jeu sur d’autres plateformes, je suis obligé de mentionner que les éclairages et certains effets spéciaux sont pratiquement réduits des 3/4, ce qui enlève nettement une énorme présence de l’ambiance visuelle. On est ici dans un jeu de l’univers extraterrestre de Lovecraft et les jeux d’ombres doivent s’y retrouver pour créer cet atmosphère lourd et lugubre… Sur Switch, désolé, mais cela est atrocement manquant…

Au niveau des performances, outre quelques baisses de taux de rafraichissement ici et là, le jeu se comporte assez bien pour que nous n’ayons jamais l’envie de déposer la manette par découragement. Ce qui est quand même dommage, c’est que Mother’s Embrace est un jeu sommes toutes assez lent, alors il est quand même difficile de comprendre pourquoi ces baisses de framerate existe, même parfois en combat. Peut-être qu’une mise à jour de correctifs pourrait enrayer ce manque d’optimisation… À suivre!

Aux armes!

Par contre, il ne faut pas vous attendre à un jeu très difficile, malgré sa dizaine de niveaux parsemés de combats. Les stratégies pour vaincre vos opposants ne demandent aucunement d’être fin stratège. Ici, une simple bonne gestion de ce qui se retrouve dans votre inventaire fera le travail pour vous parer à affronter les ennemis. Chaque personnage a beau avoir ses propres statistiques pour lui donner un avantage X ou Y sur un autre, reste qu’au final, une fois dans le feu de l’action, on ne ressent que très peu ces supposés avantages. Qu’un ou l’autre soit fort ou faible dans les armes de mêlée ou à distance, le résultat sur les assaillants ne fait pas un différence significative. Ce qui veut donc dire, qu’à chaque nouveau chapitre, le choix d’investigateurs qui prendront place dans l’équipe à plus ou moins d’importance.

Renvoyez ce mal dans une autre dimension!

Bref, Arkham Horror: Mother’s Embrace est un bon jeu, mais ne vous jettera pas en bas de vos chaises, surtout si vous êtes un amateurs ou fan fini de la version “jeu de table”. L’histoire proposée est superbe, bien narrée, outre quelques dialogues pour lesquels les acteurs auraient pu mettre un peu plus d’émotions dans les scènes. Mais en gros, ce qui nous est raconté réussi à nous captiver et faire en sorte que nous désirons voir comment tout cela se termine. Vous en aurez pour environ 7 à 9 heures de jeu, pour un prix quand même acceptable. Je ne peux pas vous conseiller sur quelle plateforme vous devriez faire votre achat, mais chose certaine, je revisiterai certainement le jeu sur PS4 ou Xbox One, afin de pouvoir constater de mes yeux les différences techniques vs la Switch… À ce moment, je vous ferai peut-être un petit compte rendu pour vous tenir au courant! En attendant, repoussez-donc ces créatures et réexpédiez-les d’où elles viennent!

Verdict

Test de jeu - Score 6

  • 65%

    Visuel

  • 80%

    Audio

  • 65%

    Gameplay

  • 50%

    Rejouabilité

Positifs
  • Bonne ambiance de l’univers H.P. Lovecraft
  • Histoire bien racontée et captivante
  • Bon dosage d’exploration vs combats
  • Choix de plusieurs personnages
  • Bonne trame sonore et bons doublages en général
  • Combats intéressants et pas trop complexes

Négatifs
  • Visuel et performances un peu décevants sur Switch
  • La perte de points “mentaux” lors de l’exploration
  • La gestion de notre inventaire en combat
  • Le manque d’émotion des dialogues de certains personnages
  • Les temps de chargement entre les chapitres

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Prenez note que la version testée est celle sur Switch et que le jeu est également disponible sur Xbox One, PS4 et PC.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Marc Desgagnés

Passionné de jeux vidéo, Marc affectionne également l'entrainement, les courses à obstacles, les films et la musique, en plus d'être un grand fan de Resident Evil, Uncharted, God of War et The Last of Us.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.