Visuel 9
Bande sonore 10
Plaisir 10
Rejouabilité 9
Difficulté 10
Originalité 9

Voici notre test complet du jeu de rôle et d’action (ARPG) Nier: Automata créé par le studio Platinum Games sur PlayStation 4.

Summary Note: 9.5 sur 10 9.5 excellent

Nier: Automata | Test de la version PlayStation 4

Platinum Games
7 mars 2017
ARPG
Mature
PC et PlayStation 4
Physique et numérique
Anglais et japonais
Environ 25 heures

 

Près de 7 ans après la sortie de Nier sur PlayStation 3 et Xbox 360, un deuxième volet de cette série arrive sur PC et PlayStation 4. Le studio Cavia laisse place à Platinum Games avec Nier: Automata. Une suite que personne ne croyait possible dans une série pourtant très niche. Bien que Replicant ait été le meilleur vendeur à sa sortie au Japon, le jeu avait été durement critiqué par les médias américains. Et pourtant, nous voici avec un jeu tout neuf qui décoiffe à plusieurs niveaux.

La copie du jeu Nier: Automata a été fournie par La Planque Jeux Vidéo.

Pour la gloire de l’humanité

Le scénario de Nier: Automata prend place plusieurs milliers d’années dans le futur. L’humanité est aux prises avec une race extra-terrestre qui tente de l’exterminer : des robots sans pitié au cœur d’un conflit sanglant. La race humaine a essuyé de nombreux revers, au point à se réfugier sur la Lune comme quartier général. La résistance prend la forme d’unités de combat sophistiquées, les YoRHa, des androïdes sans émotion dont le seul objectif est d’enrayer la présence de machines sur Terre.

Pour les joueurs qui n’auraient pas expérimenté le premier opus, pas de souci : bien que l’histoire prenne place dans le même monde post-apocalyptique de Nier, les liens entre les deux jeux s’arrêtent là. Pour ma part, je n’avais pas complété la création signée Cavia avant de m’aventurer dans Automata. C’est d’ailleurs l’une des forces du jeu : le scénario est intéressant et ne nécessite aucun bagage. Sans dire qu’il est d’une originalité incroyable, il nous tient en haleine. Plusieurs nuances intéressantes sont soulevées par les différents personnages qui nous amènent à nous questionner. Quelle est la place des émotions dans la vie? Est-ce qu’une machine peut avoir sa propre personnalité, son « humanité » ? J’ai été surpris par la maturité des dialogues et du texte accompagnant les quêtes secondaires.

nier: automata

Talons aiguilles et lame d’acier

Dans Nier: Automata, vous contrôlez 2B, une androïde de combat. Dès les premières minutes de jeu, elle est accompagnée d’un autre soldat, 9S. Les développeurs ont délibérément omis des noms accrocheurs pour dépersonnaliser leur rôle. Ce sont des unités de combat, point. Pourtant, elles sont dotées d’un caractère qui leur est propre. De là tout l’intérêt à réfléchir sur les questions philosophiques que nous pose Platinum Games.

Un peu comme Bayonetta par le passé, l’héroïne en est une aguichante. Elle porte des talons hauts et un uniforme sexy. Cette image stéréotypée de la femme ne me dérangeait pas outre mesure, mais je ne pouvais m’empêcher d’être un peu déçu. Comme si une héroïne ne pouvait pas être tout simplement vêtue pour gagner le respect des joueurs. Le directeur créatif de Nier: Automata a expliqué sa décision par le fait qu’il « aime tout simplement les femmes ».

N’empêche, cette légère distraction n’est qu’une observation bénigne par rapport à la qualité globale du jeu. À l’image des meilleurs titres de Platinum Games, Nier: Automata propose un système de combat évolué et excitant. Il est possible d’effectuer une série de combos en choisissant une arme différente dans chacune des mains de 2B. Par exemple, je pourrais très bien équiper une lance dans ma main principale et une épée dans l’autre. Ainsi, j’ai un avantage contre les ennemis à distance et ceux rapprochés. Chaque arme s’améliore grâce à des matériaux obtenus dans le monde, ce qui demande une certaine stratégie d’utilisation.

Le système de combat est un pilier de cette expérience. Pour vous aider, un Pod (petit robot) vous donne accès à différentes attaques supplémentaires, par exemple un laser ou une bombe gravitationnelle. J’ai été surpris de constater à quel point l’habileté du joueur est mise à contribution surtout face aux boss : esquiver une attaque fait toute la différence car il est possible d’enclencher une contre-attaque dévastatrice. Bien qu’il soit possible de bien s’en sortir à Normal sans trop se soucier d’esquiver, c’est la différence entre la vie et la mort aux difficultés supérieures.

nier: automata

Une œuvre d’art

Tout au long de mon expérience avec Nier: Automata, je ne pouvais m’empêcher d’être renversé par sa qualité. La musique est sublime voire enivrante, avec des airs qui resteront gravés dans les mémoires. Au niveau de la présentation, Platinum Games a frappé un grand coup avec des graphismes somme toute de qualité et des environnements gigantesques dignes de Xenoblade. Les traverser est un véritable plaisir la majorité du temps. Mais là où les développeurs brillent, c’est au niveau des surprises qui nous attendent. À plusieurs reprises, les créateurs modifient les perspectives : le jeu passe d’un monde ouvert en 3D à un shoot’em up. Les angles de caméra ne sont pas toujours fixes, c’est-à-dire qu’il y a présence de combats en vue de côté, aérienne, etc. Cette variété contribue à l’excitation de poursuivre le scénario principal ou d’explorer ses nombreuses quêtes secondaires.

Nier: Automata est aussi une prouesse technique avec sa fluidité à 60 FPS. Je n’ai vécu aucun ralentissement même quand les ennemis pleuvaient à l’écran. Malgré ses nombreuses scènes aux dimensions épiques, le jeu ne bronche jamais.

nier: automata

Cœur de robot

Nier: Automata rassemble tous les éléments qui en font un jeu incontournable. Les fans du genre ARPG auront entre les mains la culmination du talent de Platinum Games. Même si le studio a connu des ratés dernièrement avec certaines de ses productions, ici il retrouve ses notes de noblesse. C’est un projet qui vient du cœur et ça se sent. Je craignais un peu de me retrouver face à un énième jeu open world, mais dans ce cas le monde post-apocalyptique est suffisamment varié pour nous tenir éveillés. L’exploration est facultative (mais je le recommande), donc les temps morts sont quasi inexistants.

En somme, Nier: Automata est l’une de mes plus belles découvertes sur PlayStation 4 (le jeu est aussi disponible sur PC). Je ne croyais pas qu’une suite d’un jeu obscur pourrait me charmer à ce point. J’ai fouillé, mais je n’ai pas trouvé grand-chose à lui reprocher. L’action déborde, les éléments RPG sont là, l’histoire est captivante et il y a une ambiance du tonnerre. Le jeu sait départager les moments sérieux de ceux plus humoristiques. Sa nature open world lui donne une bonne durée de vie, environ 25 heures pour le scénario principal et facilement le double avec toutes les quêtes secondaires. Platinum Games a livré un classique, rien de moins.

nier: automata

Points positifs

  • Musique grandiose
  • Système de combat évolué
  • Mises en scène incroyables
  • Scénario intelligent
  • Fluidité exemplaire
  • Présentation soignée

Points négatifs

  • Représentation de la femme (2B)

NieR: Automata – PlayStation 4: Day One Edition


Fabricant: Square Enix
Classement ESRB: Rating Pending
Plate-forme: PlayStation 4
Genre:
Traits:

This is the Regular edition, and not the Day One Edition.
Prix:CDN$ 54.99
Neuf à partir de:CDN$ 87.99 En stock

Ces autres articles pourraient aussi vous intéresser.

Rainbow Six Siege : Operation White Noise et le futur

Rainbow Six Siege : Operation White Noise et le futur

Ubisoft Montréal a partagé la programmation à venir pour Rainbow Six Siege, en commençant par l'Operation White Noise et ses trois nouveaux agents..

Xenoblade Chronicles 2 : vue d’ensemble

Xenoblade Chronicles 2 : vue d'ensemble

La Switch se prépare à accueillir son plus important jeu de rôle japonais avec Xenoblade Chronicles 2 de Monolith Soft prévu le 1er décembre 2017..

Telltale Games entreprend une vaste restructuration

Telltale Games entreprend une vaste restructuration

Le studio Telltale Games est en difficulté et procède à une restructuration majeure après une année 2017 en dents de scie..

2 Commentaires

  1. Sylvain 2 Juin 2017
    Répondre

    Question j’ai jouer la démo .le jeu est tu dur à normal .c’est aussi dur que bloodborne

  2. sylvain 6 Juin 2017
    Répondre

    chez best buy jusque au 8 juin NieR: Automata $49.99

Laissez votre commentaire