De l’eau, de l’eau et encore de l’eau. Est-ce que Miku et Taku réussiront enfin à trouver refuge et guérir le mal de la plante noire?

Merci à Uppercut Games qui nous a gratuitement fourni une copie du jeu afin d’en faire la couverture médiatique et le test. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de la note finale.

Voguer en eaux connues

Donnant directement suite au titre Submerged de 2015, Uppercut Games récidive avec Submerged: Hidden Depths, une aventure qui continue de suivre la quête de Miku et Taku, cherchant maintenant refuge au travers d’une ville à demie engloutie par les flots de la mer. Si vous aviez aimé le premier titre, les risques sont plutôt grands que vous aimiez également le plus récent opus! J’y ai plongé et voici mon avis sur celui-ci!

Un étrange, mais apaisant sentiment de déjà-vu

Si vous aviez joué et aimé le premier titre de 2015, Submerged: Hidden Depths vous plaira à coup sûr. Dès les premières minutes de jeu, un sentiment de déjà-vu surgit immédiatement des abysses de notre mémoire. En fait, dès qu’on lance le jeu, la première impression que nous avons est celle d’avoir en main un Submerged 1.5 tellement les ressemblances avec son prédécesseur sont frappantes. Évidemment, la thématique de ville semi-engloutie est récurrente, les personnages Miku et Taku sont de retour et les mécaniques de jeu sont presque identiques en tout points. Alors, est-ce là une copie du premier titre oui ou non?

Comme l’histoire de Hidden Depths continue de suivre la recherche d’un foyer de Miku et Taku en raison du “don” de notre héroïne principale, ce nouvel opus n’est ni une copie, ni un remake/remaster du jeu de 2015. Si vous y jouez sans avoir joué au premier titre auparavant, vous n’y verrez que du feu et n’aurez nullement cette impression de revivre exactement le me jeu. Par contre, si Submerged fait partie de vos titres déjà visités, attendez-vous à ce que Hidden Depths n’offre pas beaucoup de nouveautés vs celui-ci.

À l’image de son prédécesseur, Hidden Depths offre une quête amusante et relaxante, surtout en raison de ses mécaniques de jeu axées sur l’exploration et la découverte, le tout sans risques d’affrontements avec des ennemis ou même, sans aucun risque de mourir. Le tout est accompagné d’une douce trame musicale principalement jouée au piano, qui relève d’un cran l’aspect relaxant du jeu. Si, comme moi, vous aimez les jeux relaxants et qui ne procurent aucuns stress, celui-ci tombe pile poil dans vos cordes.  Personnellement, j’ai adoré le rythme du jeu, malgré que quelques séquences d’action auraient quand même été bienvenues!

Même son de cloche au niveau de l’histoire qui nous est proposée, alors que nous tenons principalement le rôle de Miku, celle-ci accompagnée de son jeune frère Taku, maintenant un peu plus âgé. Ayant été chassés de partout en raison du don particulier de Miku, les deux voyagent d’ile en ile afin de trouver un endroit bien à eux. Évidemment, ces iles sont constituées des vestiges d’immenses bâtiments étant maintenant à moitié submergés et où vivaient jadis d’autres habitants. Mais à leur arrivée, Miku et Taku sont à même de constater que tout semble déserté et que d’énormes plantes noires ont élue domicile. Mais que s’est-il donc passé?

Miku, possédant un don particulier grâce à une mystérieuse liane enroulée a son bras, comprendra vite que ces plantes noires sont responsables de la disparition des habitants, après que ces derniers aient volé les graines géantes des plantes afin de s’en servir comme source d’énergie. Furieuses, les plantes géantes s’en sont prise aux habitants, laissant le néant derrière elles. Comme Miku possède le pouvoir de pouvoir trouver et transporter ces graines, elle se chargera de retourner celles-ci au cœur des fleurs afin que ces dernières redeviennent à l’état passive et amical d’antan. Bien que tout cette histoire ne soit exprimée que via des bouts de textes et des tuiles pictogramme-esques que nous trouvons en farfouillant ici et là, elle demeure sympathique et sied bien avec l’aspect relaxant du jeu. Miku et Taku s’exprimeront au travers d’un dialecte bien à eux, avec des sous-titres qui viendront en appuie traduire ce qu’ils racontent. C’est simple et charmant, sans toutefois être très poussé et recherché comme écriture, donc ne vous attendez pas à un scénario digne d’un texte à Oscar!

Au-delà du récit de nos protagonistes, le gros de l’aventure nous poussera à explorer les flots qui recouvrent en partie la ville, le tout en découvrant des pièces pour améliorer la puissance de notre embarcation, des reliques du monde disparu, répertorier des espèces animales, des fleurs spéciales ainsi que des pages de textes servant à nous expliquer plus en détails l’histoire. Au travers ceci, nous devrons explorer et parcourir les sections émergées des bâtiments engloutis, afin de trouver la graine de chacune des fleurs noires et lui retourner afin qu’elle redeviennent inoffensive. En général, j’ai beaucoup aimé comment tout nous était présenté et le design des niveaux, malgré que rien ne soit très compliqué. À quelques endroits, certains items bien dissimulés vous feront vous gratter la tête à savoir comment les atteindre, mais c’est plutôt rare, le reste étant presque toujours assez linéaire et difficile à manquer. Bien que j’ai aimé, j’aurais peut-être relevé la difficulté en ajoutant une certaine complexité aux puzzles environnementaux afin de faire durer le plaisir.

Car oui, Submerged: Hidden Depths est un très bon divertissement, mais est relativement court.On parle ici d’une campagne oscillante entre 5 & 8 heures de jeu pour finir l’histoire, pouvant peut-être atteindre la dizaine d’heures si vous cherchez à obtenir 100% de complétion. Mes seuls bémols sur celui-ci se trouvent au niveau de minuscules bogues d’affichage des ombrages ici et là, de la linéarité des mécaniques de jeux qui nous donnent l’impression d’êtres très redondantes à partir de la seconde moitié du titre et à l’histoire qui est plus ou moins forte. Miku et Taku sont sympathiques et leur direction artistique superbe, mais le développement de l’aventure arrive difficilement à faire en sorte que nous nous attachions à eux. Au plan technique, disons que les vibrations sont également plutôt mal calibrées, ce qui devient un peu dérangeant à la longue. J’ai fini par aller dans le menu des options pour carrément les enlever tellement je trouvais que celles-ci ne s’accordaient pas vraiment bien avec ce qui se passait à l’écran.

Mais de façon générale, j’ai beaucoup aimé mon temps passé dans Submerged: Hidden Depths et vous le recommande chaudement, surtout si vous aviez adoré le premier et que ce style de jeu relaxant tombe en plein dans vos goûts!

Verdict

 

Test de jeu - Score 7.5

  • 80%

    Visuel

  • 80%

    Audio

  • 70%

    Gameplay

  • 70%

    Rejouabilité

Positifs
  • Visuel et direction artistique très agréables
  • Histoire de base intéressante, mais….
  • Le côté simpliste des mécaniques de jeu
  • Le design puzzles-esques des niveaux
  • Les items à trouver pour personnaliser le look de Miku, du bateau et améliorer les performances de ce dernier
  • La musique douce & relaxante
  • Très bon rapport qualité/prix

Négatifs
  • Certains petits bogues d’affichage ici et là

  • Mécaniques amusantes, mais qui deviennent très répétitives à partir de la moitié du jeu
  • ….On ne s’attache pas vraiment aux personnages et à ce qu’ils vivent
  • Les vibrations sont très mal utilisées

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Prenez note que la version testée est celle sur PS5. Le jeu est également disponible sur PS4, Xbox Series, Xbox One, Stadia et PC.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Marc Desgagnés

Passionné de jeux vidéo, d’entrainement physique, de courses à obstacles, Marc affectionne particulièrement les séries Uncharted, The Last of Us, God of War en plus d’être un fan fini des franchises classiques Resident Evil (RE1-2-3-Veronica) et Ys. Il a également une chronique jeux vidéo régulière sur les ondes de CHOI Radio X 98,1.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.