Le film Sonic the Hedgehog est un long métrage rehaussant la qualité des films inspirés de jeux vidéo et qui, par le fait même, s'avère être une bonne comédie pour toute la famille !
FilmStudioRéalisateurDuréeDate de sortie
Sonic the Hedgehog: Le FilmParamount PicturesJeff Fowler1h3914 février 2020

Pour notre plus grand malheur, nous avons déjà connu un film inspiré de Mario. Même si ce dernier remonte aux années ’90, la catastrophe qu’il fut demeure un douloureux souvenir ayant démontré qu’il est difficile d’amener une mythique mascotte du jeu vidéo au grand écran. Alors, que penser d’un film sur Sonic the Hedgehog ? L’idée est encore plus risible que celle du long métrage inspiré par le grand héros de Nintendo. Pourtant, ce film mettant en vedette Jim Carrey et James Marsden pourrait bien vous surprendre !

La créature venue d’ailleurs

Sans surprise, Sonic the Hedgehog est l’histoire de…Sonic ! Petite boule de poils venue d’une lointaine planète, cette créature possède en elle un pouvoir unique au potentiel dévastateur. Devant malgré lui fuir sa planète grâce à un portail qu’il peut activer à l’aide d’un anneau doré, Sonic devra vivre sur Terre en exil, caché de tous pour éviter qu’il ne soit pourchassé et, éventuellement, tué.

Néanmoins, le poids de la vie solitaire pèse sur cette mignonne créature devenue adolescente. Repoussant les limites de la furtivité en raison de son âge rebelle, Sonic sera malgré lui amené à confronter les humains, dont un policier du village de Green Hills avec qui il se liera d’amitié. Ensemble, l’improbable duo devra affronter le sinistre Dr. Robotnik, un scientifique méprisant les humains et engagé par le gouvernement afin de traquer et mettre un terme aux activités de celui que certains surnomment le petit diable bleu.

Une comédie d’action pour toute la famille !

Il n’y avait à peu près rien à espérer d’un film inspiré par la franchise Sonic the Hedgehog. Malgré son univers et ses personnages on ne peut plus sympathiques, cette dernière n’est aucunement reconnue pour son scénario. Après tout, jouer à un jeu Sonic the Hedgehog, c’est avant tout pour compléter des niveaux à une vitesse fulgurante tout en détruisant les machines du Dr. Robotnik.

Pourtant, le film Sonic the Hedgehog parvient à nous toucher. Malgré une trame narrative classique se découpant en séquences prévisibles, le film aborde avec sensibilité le thème de la différence et l’inévitable solitude l’accompagnant. Sonic n’est pas qu’un hérisson bleu venu d’ailleurs pouvant courir à une vitesse démentielle, il est aussi un être vivant cherchant à avoir des amis et du plaisir dans sa vie quotidienne. C’est d’ailleurs cette opposition entre la nécessité de demeurer caché et le désir d’être aimé qui mènera Sonic à dévoiler sa réelle puissance et à être connu de tous.

Ceci dit, Sonic the Hedgehog demeure avant tout une comédie familiale. Les blagues se succèdent à un rythme continu tout au long des 100 minutes de visionnement. Même si tous les gags ne sont pas totalement réussis, la majorité vous feront rire ou à tout le moins sourire. Les plus jeunes riront devant les pitreries de Sonic tandis que les plus vieux saisiront les blagues plus nuancées des différents personnages, incluant des clins d’oeil à différentes franchises cinématographiques ainsi que des jeux de mots fort bien intégrés aux différents dialogues.

Autrement, on ne peut dénaturer Sonic pour ce qu’il est, soit une créature courant extrêmement vite. La vitesse du personnage est omniprésente et donne le ton à des scènes tantôt humoristiques, tantôt remplies d’action. Difficile de ne pas rire lorsque notre sympathique héros revient à la hâte alors qu’il pensait aller dans la bonne direction vers la ville de San Francisco et qu’il a foncé tout droit dans le Pacifique (un poisson mort sur la tête en prime !) ou encore d’être capté par les scènes d’action lorsqu’il confronte les machines de Robotnik. Seul regret: les scènes d’action sont plutôt éparses et rares à travers le film, laissant plutôt la place à des échanges humoristiques la majorité du temps.

Jim Carrey démontre encore son talent de Jim Carrey

Tel que je le mentionnais, les deux vedettes humaines du film sont James Marsden et Jim Carrey. Bien qu’il y ait une brochette d’acteurs les entourant et personnifiant à merveille leur personnage respectif (mention spéciale à Natasha Rothwell en tant que belle-soeur hystérique), ce sont surtout Marsden et Carrey que vous verrez partager l’écran avec Sonic.

Acteurs de longue date, les deux hommes jouent parfaitement leur rôle au sein du film, l’un en tant que policier aspirant à mieux dans sa carrière et l’autre comme scientifique fou. Or, sans surprise, Carrey vole la vedette lorsqu’il est à l’écran. Même si le personnage de Robotnik soit différent de celui des jeux vidéo, Carrey apporte au personnage une dose de folie avec ses mimiques habituelles. Bien qu’il soit détestable, notamment avec son monstrueux narcissisme et son mépris de tous, on apprécie grandement la présence de Robotnik tant Carrey vient pimenter l’humour du film comme seul Jim Carrey sait le faire !

Une retard qui a fait le plus grand bien

En terminant, on ne peut passer sous silence la modélisation du personnage de Sonic. Pour ceux qui l’ignorent jusqu’ici, la parution du film fut retardée de plusieurs mois suite aux réactions négatives du public envers le premier modèle de Sonic. Plutôt que d’y aller avec sa première idée, Paramount a écouté ces doléances et mis à l’oeuvre les animateurs pour refaire complètement le héros du film.

Évidemment, depuis que la seconde bande-annonce avec le modèle retravaillé de l’hérisson fut diffusée, on savait que ce délai allait être bénéfique pour le film. Or, lorsqu’on visionne ce dernier, on s’en rend encore plus compte. En se collant davantage au modèle de Sonic des jeux vidéo, les artisans du film ont permis au personnage de faire miroiter beaucoup plus d’émotions. En outre, vous serez à même de l’apprécier grâce à ses plus grands yeux à travers lesquels vous verrez la tristesse, la frustration et le courage. Ce n’est pas qu’un changement pour faire plus joli (quoique oui, Sonic est mignon à souhait), c’est une décision venant carrément approfondir le personnage en le rendant plus crédible.

De ce fait, chapeau aux animateurs qui ont dû travailler d’arrache-pied pour refaire le modèle de Sonic et l’intégrer avec brio à toutes les scènes du film en un court laps de temps. On ne croirait pas que le modèle de Sonic fut refait tant il est magnifiquement imprégné au film. Même si nous ne verrons jamais la première version du long métrage, je suis convaincu qu’elle aurait été inférieure à celle proposée aujourd’hui tout simplement parce qu’on aurait davantage ri du personnage de Sonic plutôt que de croire aux épreuves qu’il traversait.

Surprenant pour passer un bon moment !

En toute honnêteté, j’étais curieux envers Sonic the Hedgehog, mais sans plus. Je ne m’attendais à rien sinon à être déçu d’une autre adaptation d’une série de jeux vidéo en film. Or, force m’est d’admettre que j’ai passé un agréable moment et que j’ai à peine vu les 100 minutes de visionnement passer.

Même si la structure du film est on ne peut plus classique, que le scénario est prévisible et qu’on aurait pris plus de scènes d’action confrontant Sonic à Robotnik, Sonic the Hedgehog est divertissant et vous fera passer un bon moment, peu importe votre âge ou votre connaissance de la franchise de Sega. Jim Carrey ayant déjà déclaré qu’il reprendrait le rôle de Robotnik avec plaisir, il reste à souhaiter que le film aura du succès puisque le potentiel d’une voire de plusieurs suites est définitivement présent !

En passant, avant de quitter la salle, demeurez assis au cours du générique puisqu’une scène bonie est présente et est digne d’une bonne scène supplémentaire d’un film Marvel !

Verdict

Daniel Carosella

Criminologue de formation, gamer par passion. Daniel couvre l'univers du jeu vidéo depuis plus de 21 ans. Son parcours l'a amené à écrire pour JeuXpress.ca puis à être rédacteur en chef de HardGamers.com pendant 11 ans et chroniqueur jeux vidéo sur AffairesDeGars.com pendant plus de 10 ans. Depuis, il écrit sur Branchez-Vous.com et M2Gaming.ca et discute sur le podcast Réalité Augmentée.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soumettre votre critique

Vous aimeriez apporter vous aussi votre avis sur un jeu vidéo que nous avons faits? Donnez votre note et nous la partagerons à tous.

Voici mon pointage

Si vous désirez soutenir la chaîne…

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.