Encore tout frais sur les écrans des cinémas du monde entier, la nouvelle mouture du film The Lion King (Le Roi Lion) frappe un grand coup et réussie à relever d'un cran l'original de 1994.
FilmStudioRéalisateurDuréeDate de sortie
Le Roi LionDisneyJon Favreau1h5919 juillet 2019

Ah, no$talgie, quand tu nous tiens…

De nos jours, jamais la nostalgie n’aura autant été sollicitée de part et d’autres. Dans l’industrie du jeu vidéo comme dans l’industrie du cinéma, la mode est au retour aux sources ou plutôt, à la refonte de productions passées.

Étant moi-même très bon public et consommateur assoiffé de ces nouvelles itérations de vieilles œuvres, j’avoue avoir jubilé comme un enfant de 5 ans lorsque la première bande-annonce de la refonte du film Le Roi Lion (The Lion King) de Disney.

C’est ainsi qu’après avoir patiemment attendu la sortie officielle du film le 19 juillet dernier, j’ai profité de mon arrêt obligé à l’aéroport de Montréal pour me taper le film dans sa version originale anglaise. Ai-je été diverti? Ai-je été épaté par cette mise au goût du jour de ce chef d’œuvre d’animation de 1994? Bien, voici mon avis sur cet ouvrage gargantuesque, qui mérite franchement le détour!

L’art de ne rien réinventer

Une refonte, communément appelée « remake » en langage courant, est rarement acceptée par les fans de la première heure si celle-ci est trop loin de l’œuvre l’originale ou ne respecte pas l’idéologie de cette dernière. Dans le cas du film Le Roi Lion, on peut dire que Disney a tout à fait compris ce que les fans voulaient comme produit et a tout mis en œuvre afin de livrer la marchandise de pied ferme.

Au départ, il faut souligner l’excellent travail de réalisation de Jon Favreau (Avengers, Spider-Man, The Jungle Book) qui a été fait sur le film, en conservant soigneusement, presque image pour image, les séquences de l’original. J’ai adoré que ce soit ainsi, car ça permet facilement de pouvoir comparer les deux œuvres, tout en ne se perdant pas dans le film.

D’ailleurs, la réalisation s’est permise quelques petites subtilités en apportant de minuscules changements à certaines séquences clé du film.  Sans divulguer quoi que ce soit, si vous connaissez par cœur la chanson « Hakuna Matata », vous rirez à chaudes larmes lorsque vous entendrez et verrez celle-ci dans le film. J’ai trouvé le clin d’œil à la séquence originale vraiment délicieux et bien pensé!

Évidemment, les chansons du film sont toujours présentes et outre le fait d’avoir été enregistrées de nouveau avec les acteurs prêtant leurs voix aux personnages de cette nouvelle version, rien ne diffère de l’original encore une fois. La seule voix familière que vous retrouverez est celle de l’excellent James Earl Jones, qui prête une fois de plus son légendaire organe vocal au personnage de Mufasa.

Mes yeux n’étaient pas assez grands!

C’est certain que la première chose qui frappe, c’est le nouveau traitement visuel du film. Optant pour un rendu presque photo réaliste, il m’aurait fallut une paire d’yeux supplémentaires pour pouvoir tout absorber ce que le grand écran me déversait en plein visage! On parle ici d’un des visuels les plus impressionnants qu’il m’a été donné de voir dans les dernières années, un déversement de pixels soigneusement taillés pour nous en mettre plein la vue.

Au niveau des changements cosmétiques, j’avais quelques craintes pour les personnages de Timon et Pumbaa, surtout en raison de leur allure plutôt très caricaturale dans le film d’animation de 1994. Malgré leurs nouveaux looks tout droits sortis de la Savane Africaine, j’ai vraiment adoré le résultat final. En aucun moment ces nouvelles versions hyperréalistes du loufoque duo, ne sont venues me faire décrocher du film.

Les Zémôtions…

Qui n’a pas pleuré sa vie lors de la scène de la mort de Mufasa? Ou encore, eu des boules dans la gorge lorsque l’âme de Mufasa s’adresse à Simba pour lui dire :  « Souviens-toi de qui tu es »?

Celles-ci étaient de très touchantes scènes qui, encore aujourd’hui, sont demeurées gravées dans nos esprits et nos cœurs. Dans la nouvelle adaptation, ces scènes sont toujours aussi puissantes, mais il y manque cette petite touche magique qui faisait d’elles d’inoubliables moments dans l’original. Cela est peut-être attribuable au fait que l’effet de « nouveauté » ne soit plus aussi présent, surtout pour les spectateurs ayant déjà vu plusieurs fois le film initial…

Pourtant, l’excellente trame musicale y est, les images y sont et les dialogues s’y trouvent également, mais il nous manque néanmoins ces énigmatiques petites vibrations, celles qui arrivaient à faire jaillir les émotions du fin fond de notre âme auparavant.

Rehausser un chef d’œuvre

Au bout du compte, la nouvelle itération du film The Lion King de 2019 peut facilement être considérée comme étant une excellente mise à jour du film de 94. Tant qu’à moi, il s’agit d’un incroyable rehaussement d’un chef d’œuvre classique, un exercice qui tient du pur tour de force. Lorsqu’on s’en prend à une œuvre légendaire afin de tenter de l’améliorer d’un cran, il faut avoir un brin de témérité, car on risque de s’exposer à de lourdes critiques si le résultat est en deçà des attentes des fans du produit d’origine.

Le Roi Lion de 2019 trône ici en roi et maitre sur son art et Disney peut paisiblement dormir sur ses deux oreilles et rêver aux milliers de dollars qui entrent dans ses coffres, encore une fois. Le pari a été remporté haut la main, au plaisir des amants de ce film culte et adulé de plusieurs générations de cinéphiles!

Marc Desgagnés

Passionné de jeux vidéo et d'entrainement physique, Marc affectionne particulièrement The Walking Dead, Game of Thrones et la franchise Resident Evil.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soumettre votre critique

Vous aimeriez apporter vous aussi votre avis sur un jeu vidéo que nous avons faits? Donnez votre note et nous la partagerons à tous.

Voici mon pointage

Si vous désirez soutenir la chaîne…

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.