Près de cinq ans après sa sortie initiale sur Nintendo 3DS, le jeu de rôle Miitopia nous revient sur Nintendo Switch dans une édition améliorée, mais tout de même trop simple pour les amateurs de jeux de rôle.

Merci à Nintendo of Canada qui nous a gratuitement offert une copie du jeu afin d’en faire la couverture médiatique et la critique. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de notre note finale. #Article13Free

Jeu de rôle dans une classe à part

Le moins que l’on puisse dire est que Miitopia est un jeu unique en son genre. Après une sortie qui venait clore la vie de l’excellente Nintendo 3DS, Nintendo nous ramène aujourd’hui ce jeu de rôle bizarre sur la Nintendo Switch dans une édition ayant une addiction aussi étrange que son ambiance.

Miitopia est l’histoire de votre Mii, cet avatar introduit sur les consoles de Nintendo depuis le lancement de la Wii. Coulant des jours heureux dans le royaume de Miitopia, votre personnage devra rapidement se transformer en héros lorsque le sinistre Avatar du mal volera le visage d’une majorité d’habitants. En chemin, vous ferez équipe avec d’autres héros dont l’originalité ne dépendra que de vous.

En effet, si Miitopia propose un scénario léger, une bonne partie de son humour viendra de la personnalisation des Miis. Ainsi, vous pourrez très bien concevoir des personnages comme vous le voudrez ou bien en importer à partir de ceux créés dans la version Nintendo 3DS. Résultat: vous pourrez très bien faire équipe avec des avatars à l’image de Jésus, Iron Man, Batman, Dumbledore, Harry Potter, etc., tout comme croiser des personnages comme Satan, le roi Burger King, Peach, Mario et même Donald Trump !

À cette histoire ressemblant à une pièce de théâtre burlesque se greffe un jeu de rôle plutôt linéaire et répétitif. Chaque niveau se déroulera de façon automatique, les seuls moments d’interaction étant présents lors des combats ou encore à l’ouverture de coffres aux trésors. Une fois parvenu au bout d’un tableau, vous aurez l’occasion d’améliorer vos personnages dans une auberge spéciale à l’aide de plats et d’or récoltés durant vos promenades.

Autant ces mécaniques légères mettent-elles la table pour un jeu humoristique et addictif, autant elles démontrent les limites interactives de Miitopia. En outre, vous assisterez à une majorité d’événements du jeu comme si vous étiez assis devant une scène de théâtre. Les marches de vos Miis, la plupart des actions lors des combats et même les interactions entre les personnages seront automatisées, Miitopia ne vous laissant qu’une mince place comme joueur pour avoir un rôle actif au sein de l’aventure.

Qui plus est, la chance occupe une place un peu trop importante au sein du jeu. En outre, vous devrez effectuer des essais et erreurs afin de deviner les goûts de vos Miis, notamment lorsque viendra le temps de leur donner des plats. De plus, l’argent que vous leur prêterez pour s’acheter du meilleur équipement pourra se convertir en meilleures armures et armes ou bien en simples objets inutiles. Vos Miis procéderont ainsi à des achats arbitraires, et ce sans que vous ne puissiez le savoir.

Miitopia s’adresse donc à ceux à la recherche d’un jeu de rôle simple et humoristique. Le jeu de Nintendo est une bonne entrée au genre qui, sur Nintendo Switch, bénéficie de bonnes améliorations comme la présence d’un puissant cheval, de plus d’éléments cosmétiques pour vos Miis et d’un visuel beaucoup plus léché que sur Nintendo 3DS. Néanmoins, les amateurs de jeux de rôle n’en retireront qu’une expérience répétitive et simpliste étant loin de la complexité des jeux traditionnels de ce genre.

Verdict

Test de jeu - Score 7.5

  • 75%

    Visuel

  • 65%

    Audio

  • 70%

    Gameplay

  • 75%

    Rejouabilité

Positifs
  • Simpliste, mais étrangement addictif
  • Humour absurde qui vous fera sourire en plusieurs occasions
  • Personnalisation des Miis pouvant rendre le jeu hilarant

Négatifs
  • Automatisation de la majorité des mécaniques nous rendant plus passif qu’actif
  • Très répétitif
  • Trame sonore à faire saigner des oreilles

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

Daniel Carosella

Criminologue de formation, gamer par passion. Daniel couvre l'univers du jeu vidéo depuis plus de 21 ans. Son parcours l'a amené à écrire pour JeuXpress.ca puis à être rédacteur en chef de HardGamers.com pendant 11 ans et chroniqueur jeux vidéo sur AffairesDeGars.com pendant plus de 10 ans. Depuis, il écrit sur Branchez-Vous.com et M2Gaming.ca et discute sur le podcast Réalité Augmentée.

Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soumettre votre critique

Vous aimeriez apporter vous aussi votre avis sur un jeu vidéo que nous avons faits? Donnez votre note et nous la partagerons à tous.

Voici mon pointage

Si vous désirez soutenir la chaîne…

NOUS SOMMES LIVE! CLIQUEZ POUR VOIR LE STREAM.
NOUS SOMMES HORS LIGNE.